Ecoutez Radio Sputnik
    Des enfants syriens

    Des Syriens continuent de manifester pour le départ de la coalition US

    © Sputnik . Mikhail Voskesensky
    International
    URL courte
    14510

    Des résidents des provinces syriennes de Raqqa et Deir ez-Zor ont pris part à des manifestations réclamant le retrait immédiat des forces de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, a annoncé le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    Dans les provinces syriennes de Raqqa et de Deir ez-Zor, les habitants continuent de manifester pour réclamer le retrait des troupes de la coalition dirigée par les États-Unis, a déclaré le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, le lieutenant-général Sergueï Solomatine.

    «Dans les territoires contrôlés par les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis dans les provinces de Raqqa et Deir ez-Zor, les manifestations des habitants continuent, ils réclament le départ de Syrie des troupes de la coalition dirigée par les États-Unis», a-t-il déclaré.

    M.Solomatine a ajouté que des rassemblements avaient eu lieu samedi dans la province de Raqqa dans les communautés d'Abou Hammad et de Havijet-Shian.

    «Lors des manifestations dans les localités d'Abou Hammad, de Havijet-Shian, de Sakhalbiya et de Safsafa, les habitants ont exigé le retrait des troupes de la coalition sous commandement américain et ont appelé la communauté internationale et les autorités syriennes à venir en aide pour débloquer les fournitures humanitaires des organisations internationales», a déclaré le responsable.

    La coalition menée par les États-Unis effectue régulièrement des raids en Syrie qui font souvent des victimes parmi la population civile. Les autorités syriennes ont exhorté les Nations unies à prendre des mesures contre les coupables et à faire cesser la présence illégale de la coalition sur le territoire de la Syrie.

    Le 19 décembre 2018, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires américains de Syrie, martelant que les États-Unis ne joueraient plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

    Lire aussi:

    Au moins deux morts après un atterrissage en urgence en Russie (vidéo)
    La canicule fait ses premiers morts en France
    La Russie évacue du Venezuela ses spécialistes qui entretenaient du matériel technique
    Tags:
    Forces démocratiques syriennes (FDS), Deir ez-Zor, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik