Ecoutez Radio Sputnik
    Okinawa

    Les habitants d’Okinawa s’expriment via un référendum sur une base militaire US

    © REUTERS / Issei Kato/Files
    International
    URL courte
    9251
    S'abonner

    Les habitants de la préfecture japonaise d'Okinawa se prononcent ce dimanche, par la voie d’un référendum, pour ou contre la construction d’une nouvelle base militaire états-unienne, la population locale ayant auparavant manifesté contre cette initiative. Bientôt encore plus de militaires états-uniens sur leur île?

    Ce dimanche 24 février, les habitants de la préfecture japonaise d'Okinawa se prononcent par voie de référendum pour ou contre la construction d'une nouvelle base militaire états-unienne.

    Il s'agit d'un possible transfert de la base du corps des Marines de Futenma, de la partie densément peuplée d'Okinawa vers un endroit plus pittoresque du nord de l'île. Un nouvel aérodrome destiné aux troupes américaines y est déjà en construction.

    «Je pense qu'il y aura des résultats qui ne changeront rien. L'État décide. C'est juste une tentative de transmission d'opinion», a commenté à Sputnik un habitant local se rendant aux urnes.

    «Le résultat du vote, bien sûr, aura peu d'effet. Mais il faut faire quelque chose, on ne peut pas ne rien faire», a annoncé un autre habitant avant de poursuivre: «Il est nécessaire de faire d'Okinawa une zone démilitarisée, et si cela est réglé aux Nations unies, nous ne soulèverons pas la vigilance de la Chine ou de la Corée du Nord».

    Le référendum d'Okinawa se base sur la loi japonaise d'autonomie locale. Cependant, le gouvernement a déjà clairement indiqué que, quels que soient les résultats de ce référendum, la construction du nouvel aérodrome se poursuivra.

    Le 26 octobre dernier, l'assemblée législative de la préfecture d'Okinawa a approuvé un projet de loi sur un référendum régional relatif à la relocalisation de la base états-unienne de Futenma. En septembre, les habitants ont récolté près de 100.000 signatures en faveur de celui-ci.

    Occupée par les Américains après la Seconde Guerre mondiale et rétrocédée aux Japonais en 1972, l'île d'Okinawa, qui représente 0,6% du territoire nippon tout en étant située à un emplacement stratégique, héberge 74% des installations militaires et plus de la moitié de toutes les forces états-uniennes déployées au Japon.

    Selon l'administration préfectorale, 25.800 militaires états-uniens et 19.000 membres de leurs familles résident à Okinawa

    Tags:
    base militaire US, construction, référendum, Okinawa, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik