Ecoutez Radio Sputnik
    Elizaveta Peskova

    Que fait réellement la fille du porte-parole du Kremlin au Parlement européen?

    © Sputnik . Vladimir Fedorenko
    International
    URL courte
    11467

    Des articles publiés par la presse mainstream évoquent le fait que la fille du porte-parole de Vladimir Poutine effectue un stage au Parlement européen auprès de l'eurodéputé français Aymeric Chauprade. Son père, Dmitri Peskov, a déclaré qu'il ne ferait aucun commentaire, étant donné qu'il s'agissait d'«une pratique normale».

    Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a évoqué ce mardi le stage de sa fille, Elizaveta Peskova, au Parlement européen.

    «C'est une étudiante normale et une pratique normale. Je ne voudrais rien commenter d'autre, cela concerne ma fille et n'a rien à voir avec ma fonction, ni avec mon travail, a-t-il déclaré, en réponse à la demande d'un journaliste de commenter les critiques émises par certains députés européens.

    Elizaveta Peskova est stagiaire au Parlement européen sous la direction de l'eurodéputé Aymeric Chauprade, ex-conseiller pour les affaires internationales de Marine Le Pen.

    Aymeric Chauprade a d'ailleurs confirmé l'information au Monde.

    «Je l'ai en stage depuis novembre dans le cadre autorisé par le Parlement européen. Son contrat a d'ailleurs été validé et renouvelé une fois par l'administration. Je ne l'ai pas embauchée comme ça de manière cachée».

    Ce choix a toutefois suscité certaines critiques.

    «C'est une violation des règles de sécurité générales du Parlement européen», a déclaré l'eurodéputée Sandra Kalniete, du Parti populaire européen (PPE), citée par France Soir. Petras Austrevicius, de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe (ALDE), a pour sa part qualifié ce stage, toujours selon le journal, de «honte» pour le Parlement européen et d'ingérence «au cœur des institutions européennes».

    Lire aussi:

    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    eurodéputé, institutions, contrat, critiques, France Soir, Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE), Parti populaire européen (PPE), Le Monde, Parlement européen, Sandra Kalniete, Petras Austrevicius, Aymeric Chauprade, Marine Le Pen, Dmitri Peskov, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik