Ecoutez Radio Sputnik
    Google

    Google reconnaît avoir fait preuve de sexisme contre les hommes

    © AP Photo / Keystone, Walter Bier, file
    International
    URL courte
    248

    Suite à une enquête interne, Google a reconnu avoir plus payé les femmes que les hommes à la même fonction de programmeur, pour un travail de valeur égale.

    Google avait reconnu défavoriser les hommes par rapport aux femmes pour un travail de valeur égale, en ce qui concerne leurs rémunérations à un poste de programmeur, selon les résultats d'une enquête interne sur «une rémunération égale pour un travail de valeur égale».

    L'entreprise a annoncé dans son rapport que les femmes occupant la fonction de programmeur [Software Engineer Level IV, ndlr] avaient reçu des salaires plus importants que leurs collègues hommes. Par la suite, l'entreprise a dépensé environ 10 millions de dollars pour un «ajustement» des salaires de plus de 10.500 de ses employés masculins.

    Suite à la publication de cette étude, plusieurs médias ont mis en cause les résultats, en soulignant qu'il ne fallait pas sauter aux conclusions en se basant sur une recherche pour un seul poste. Pourtant, il n'est pas évident de vérifier si cette inégalité touche les autres niveaux de l'entreprise. En effet, le géant du Web a refusé de commenter les différences de rémunération entre les femmes et les hommes aux autres fonctions de l'entreprise, fait savoir The New York Times.

    «De conclure que les hommes sont moins payés par l'entreprise est une simplification», a réagi l'édition spécialisée sur les gadgets et les nouvelles technologies Gizmodo.

    Il ne s'agit pas de la première accusation de discrimination à l'encontre du géant américain du Web. En novembre 2018, des centaines d'employés de Google, partout dans le monde, étaient descendus dans les rues pour manifester contre la politique d'inégalité pratiquée selon eux au sein de l'entreprise. Les images de ces marches ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux et signalés par le hashtag #googlewalkout.

    Lire aussi:

    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Tags:
    report, entreprise, hommes et femmes, sexisme, discrimination, programmeur, enquête, réseaux sociaux, salaire, Google
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik