International
URL courte
Décision de Trump sur le Golan: réactions et conséquences (15)
16638
S'abonner

La décision états-unienne de reconnaître la souveraineté d'Israël sur la partie du Golan syrien occupée par l'État hébreu fait l’objet ce mercredi de discussions au Conseil de sécurité des Nations unies.

Le Conseil de sécurité de l'Onu s'est réuni ce mercredi pour tenir une session extraordinaire consacrée à la situation du Golan.

Le 21 mars, Donald Trump a annoncé, sur son compte Twitter, qu'il reconnaissait la souveraineté israélienne sur la partie du Golan syrien dont Israël s'est emparé en 1967 et que l'État hébreu a depuis annexée. Ce lundi 25 mars, en marge des négociations avec le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, Donald Trump a apposé sa signature sur un document qui reconnaît la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan.

Depuis 1967, Israël occupe quelque 1.200 km2 du plateau du Golan qui appartenait à la Syrie avant la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire. Quoi qu'il en soit, la communauté internationale n'a jamais reconnu cette annexion.

Dossier:
Décision de Trump sur le Golan: réactions et conséquences (15)

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Tags:
session, négociations, Conseil de sécurité de l'Onu, Donald Trump, Hauteurs du Golan, Israël, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook