International
URL courte
6231
S'abonner

Les forces aériennes soutenant le gouvernement d'union nationale (GNA) de Libye ont réalisé une frappe contre l'aérodrome de la base militaire d'Al-Watya, a annoncé la chaîne Sky News Arabia, précisant qu'il n'y avait pour le moment aucune information concernant d'éventuelles victimes ou destructions.

Un avion, des forces soutenant le gouvernement d'union nationale (GNA) de Libye reconnu par la communauté internationale, a effectué une attaque contre l'aérodrome situé au sud-ouest de Tripoli, a annoncé dimanche la chaîne Sky News Arabia, se référant à ses propres sources.

Selon la chaîne, la frappe a été réalisée contre l'aérodrome de la base militaire d'Al-Watya, à quelque 130 km de la capitale libyenne, Tripoli. Il n'y a pour le moment aucune information concernant d'éventuelles victimes ou destructions.

La base des forces aériennes libyennes d'Al-Watya avait précédemment abrité des unités militaires américaines.

L'Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par le maréchal Khalifa Haftar a annoncé plus tôt ce dimanche que sa branche aérienne avait mené sa première série de frappes en banlieue de la capitale contre les positions du GNA de Fayez el-Sarraj, selon la télévision locale.

La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli d'un gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, et dans l'est, d'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.

Lire aussi:

Quelle a été la réaction de l’épouse de Benjamin Griveaux à la publication de ses vidéos X?
Erdogan qualifie de «guerre» la situation actuelle à Idlib
Macron déplorerait la «connerie» de Griveaux et son «improbable carrière de cinéaste»
Alexandra de Taddeo explique pourquoi elle avait conservé les vidéos X envoyées par Griveaux
Tags:
aérodrome, frappe aérienne, Sky News Arabia, gouvernement libyen d'union nationale (GNA), Armée nationale libyenne (ANL), Union européenne (UE), ONU, Mouammar Kadhafi, Fayez el-Sarraj, Khalifa Haftar, Tripoli (Libye), Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook