Ecoutez Radio Sputnik
    Le HMS Echo (photo d'archive)

    Un navire de reconnaissance britannique réapparaît en mer Noire

    CC BY-SA 2.0 / UK Ministry of Defence/ Crown Copyright / LA (Phot) Karen Williams
    International
    URL courte
    3351
    S'abonner

    Un navire de reconnaissance de la Royal Navy, le HMS Echo, a été repéré samedi 20 avril en mer Noire, selon le portail turc Bosphorus Observer qui suit le transit des navires dans le détroit du Bosphore.

    Le 20 avril, le portail turc Bosphorus Observer, qui suit le trafic dans le détroit du Bosphore, a fait état de l'entrée en mer Noire du navire britannique HMS Echo (H87).

    À l'heure actuelle, il a mis le cap vers le nord.

    «Le HMS Echo, basé à Devonport et équipé de canons de 20 mm et de 7,62 mm, a transité par le Bosphore et est entré en mer Noire à 18H15. Il peut y rester pendant 21 jours en vertu du traité de Montreux», a annoncé le site.

    En décembre dernier, le Royaume-Uni avait déjà envoyé le même bateau en mer Noire en signe de solidarité avec Kiev après l'incident de Kertch et en qualité de message adressé à Moscou.

    Le HMS Echo est un navire hydrographique équipé de sonars et de capteurs destinés à obtenir des données militaires.

    Il est en outre équipé de trois mitrailleuses à six canons de calibre 7,62 millimètres, de deux canons à tir rapide Oerlikon de calibre 20 millimètres ainsi de quatre mitrailleuses de gros calibre.

    Pour rappel, le 25 novembre, trois navires de la Marine ukrainienne ont violé la frontière russe de la côte de la mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le département du FSB pour la Crimée, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d'obtempérer aux ordres des gardes-côtes. Vers 19h00, heure de Moscou (17h00, heure de Paris), les vaisseaux ont à nouveau tenté d'effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les gardes-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arrêter. Les autorités russes ont interpellé 24 militaires ukrainiens dont deux agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Selon le FSB, ces agents se trouvaient à bord des navires pour coordonner cette action. La Russie a qualifié l'incident de «provocation» et a ouvert une enquête pour violation de sa frontière.

    Tags:
    navire hydrographique, trafic, HMS Echo, Bosphore, mer Noire, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik