Ecoutez Radio Sputnik
    Bière

    En Allemagne, pour priver un festival néonazi de bière, les habitants d’un village rachètent tout le stock

    © Sputnik . Vitaly Ankov
    International
    URL courte
    10624
    S'abonner

    Ostritz, un petit village de l’est de l’Allemagne, s’est élevé contre l’organisation d’un festival néonazi d’une manière pour le moins originale. Ses habitants ont acheté tout le stock de bières du supermarché local, se joignant à la police qui a confisqué pour sa part 4.200 litres de bière.

    Les habitants de la localité allemande d’Ostritz, dans la Saxe, ont décidé de mettre en échec un festival néonazi en privant ses participants d’une denrée essentielle, la bière: ils ont acheté tout le stock du supermarché local.

    La presse allemande a salué cette action pacifiste.

    Le Spiegel Online a constaté qu’une telle action ne résoudrait pas le problème des néonazis violents, car «même sobres, les extrémistes de droite sont dangereux et le retrait de la bière à lui seul ne les amènerait sans doute pas à reconsidérer leur idéologie misanthropique».

    Toutefois, le tribunal administratif de Dresde a déclaré il y a quelques jours que la vente d’alcool devait être interdite sur les lieux, étant donné que sa consommation «augmenterait sans aucun doute le risque d’affrontements violents», a ajouté le journal.

    Ainsi, la police a procédé à une saisie de 4.200 litres de bière sur le site du festival et en a publié des photos sur Twitter.

    Puis ce fut le tour des villageois de prendre le relais. Ils ont acheté 120 caisses de bière, soit la totalité du stock de leur supermarché.

    En outre, certains ont disposé dans une rue du village des paires de chaussures en hommage aux 2.262 noyés en Méditerranée en 2018.

    Enfin, d’autres ont organisé un contre-festival aux couleurs de la paix.

    L’assassinat, le 2 juin 2019, de l’élu chrétien-démocrate Walter Lübcke, lequel soutenait la politique migratoire d’Angela Merkel, a ravivé la peur de la menace néonazie, selon Deutsche Welle. Plusieurs personnalités politiques partageant son point de vue ont été également victimes de menaces ces derniers temps.

    Tags:
    menaces, Deutsche Welle, Méditerranée, meurtre, chaussures, Twitter, émeutes, Dresde, néonazis, festival, bière, Saxe, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik