Ecoutez Radio Sputnik
    F-22 Raptor

    Les États-Unis transfèrent pour la première fois des F-22 sur leur base au Qatar

    © AP Photo / Kamran Jebreili
    International
    URL courte
    Escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (2019) (41)
    141159
    S'abonner

    Sur fond de tensions avec Téhéran, Washington a pour la première fois envoyé ses F-22 sur la base militaire américaine d’Al-Udeid au Qatar. Une démarche qui vise à «protéger les forces et les intérêts américains», affirme l’Armée.

    Les États-Unis ont déployé pour la première fois leurs avions de chasse furtifs F-22 au Qatar afin de renforcer la protection des forces américaines sur fond de tensions avec l'Iran, a annoncé le commandement central de l'US Air Force vendredi 28 juin.

    «Le F-22 Raptor de l'armée de l'Air américaine arrive à la base aérienne d'Al-Udeid, au Qatar, le 27 juin 2019», a indiqué le commandement dans un communiqué. «Ces appareils sont déployés au Qatar pour la première fois afin de protéger les forces et les intérêts américains dans la zone de responsabilité du commandement central américain».

    L’Armée américaine a publié sur son site des photos montant plusieurs F-22 en train d’atterrir sur la base.

    Les tensions sont montées d’un cran entre Washington et Téhéran après la destruction par l’Iran d’un drone américain RQ-4A Global Hawk se trouvant, selon la République islamique, dans son espace aérien, ce que les États-Unis contestent. Le ministère russe a pour sa part affirmé que l’appareil avait violé la frontière iranienne.

    Le Pentagone avait déjà envoyé mi-mai dans le Golfe un navire de guerre transportant des véhicules, notamment amphibies, et une batterie de missiles Patriot, s'ajoutant au déploiement dans la région d'un porte-avions dont la présence a été justifiée par des menaces d'attaques «imminentes» attribuées à l'Iran.

    Fin mai, les États-Unis avaient aussi annoncé le déploiement de 1.500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient, invoquant des «menaces persistantes» contre les forces américaines. Des appareils de reconnaissance et de surveillance et un escadron de douze avions de chasse renforçaient le dispositif.

    Dossier:
    Escalade des tensions entre les États-Unis et l'Iran (2019) (41)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik