International
URL courte
1 0 0
S'abonner

Le Pentagone sera provisoirement dirigé par le secrétaire à la Marine Richard Spencer. Le secrétaire à la Défense par intérim Mark Esper ne peut en effet pas occuper ce poste, même à titre intérimaire, au cours de la procédure de validation de sa candidature par le Sénat, selon Military Times.

Le secrétaire américain à la Marine Richard Spencer occupera à titre intérimaire le poste de chef du Pentagone lors de la procédure de validation au Sénat de la candidature de Mark Esper, actuel secrétaire à la Défense par intérim, a annoncé Military Times en citant un responsable de la Défense.

Le 21 juin, Donald Trump a officiellement annoncé son intention de désigner M.Esper au poste de chef du Pentagone. Les audiences et le vote au Sénat auront lieu au cours des deux prochaines semaines. 

«Au cours des deux dernières semaines, nous avons passé du temps avec le secrétaire Spencer pour le préparer», a déclaré à la presse Eric Chewning, directeur de cabinet du secrétaire à la Défense, cité par Military Times.

Pendant les audiences au Sénat, Mark Esper, occupera le poste de secrétaire à l’Armée. Depuis novembre 2017, il est en effet chargé du recrutement, de l'équipement et de la formation des soldats de l'Armée de terre américaine. Il était auparavant vice-président de l’entreprise spécialisée dans les systèmes de défense Raytheon, a travaillé dans l’appareil du Sénat et a dirigé le centre d’experts conservateur Heritage Foundation.

Mark Esper a succédé au poste de secrétaire à la Défense par intérim à Patrick Shanahan, en fonction depuis le 1er janvier après la démission de Jim Mattis en raison de profonds désaccords avec Donald Trump, notamment sur le retrait des troupes américaines de Syrie.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
Raytheon, confirmation, Sénat des États-Unis, Pentagone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook