Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau français

    Les USA pourraient imposer des droits de douane punitifs sur des produits français, selon Bloomberg

    CC0 / PublicDomainPictures
    International
    URL courte
    162511
    S'abonner

    Le Président américain a l’intention d’ordonner le lancement d’une enquête sur le projet de taxe sur les GAFA en France, a affirmé un journaliste de Bloomberg.

    Donald Trump est sur le point de lancer une enquête sur le projet de taxe sur les géants du numérique (GAFA) en France, a déclaré Mike Dorning, journaliste de Bloomberg, sur son compte Twitter le 10 juillet.

    Cette enquête pourrait aboutir à l’imposition de droits de douane punitifs sur des produits français, a-t-il précisé.

    ​Fin juin, des députés et des sénateurs français ont réussi à trouver un terrain d’entente sur les points du projet de loi concernant la taxation des géants du numérique (Google, Amazon, Facebook et Apple). La taxe a déjà été adoptée à l’Assemblée nationale.

    Les ministres des Finances du G20, réunis au Japon en juin, se sont accordés sur le principe d’une taxation des GAFA.

    La taxe, dont l'instauration en France avait été annoncée par Emmanuel Macron en décembre 2018, en pleine crise des Gilets jaunes, doit contribuer à financer les 10 milliards d'euros de mesures économiques et sociales d'urgence. Concrètement, la taxe doit concerner les activités numériques qui «créent de la valeur grâce aux internautes français», selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.

    Elle vise les entreprises qui font un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de plus de 750 millions d'euros dans le monde, dont 25 millions d'euros pouvant être rattachés à des utilisateurs localisés en France. L'idée est de les imposer à hauteur de 3% du chiffre d'affaires réalisé en France sur la publicité ciblée en ligne, la vente de données à des fins publicitaires et la mise en relation des internautes par les plateformes.

    Tags:
    Emmanuel Macron, G20, taxation, Reuters, Bloomberg, droits de douane, GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), États-Unis, Donald Trump, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik