Ecoutez Radio Sputnik
    Vilnius

    Sputnik bloqué en Lituanie sur décision d'un tribunal de Vilnius

    CC BY-SA 2.0 / Steve Haslam / Vilnius
    International
    URL courte
    13030

    Le tribunal administratif du district de Vilnius a validé la décision de bloquer le site d'information Sputnik Lituanie prise par la Commission lituanienne de radio et de télévision (LRTK).

    L'accès au site d'information Sputnik Lituanie sera bloqué dans ce pays sur décision du tribunal administratif du district de Vilnius, lequel a validé la proposition de la commission lituanienne de radio et de télévision (LRTK), a annoncé LRTK sur son site internet.

    «Le tribunal a validé le 12 juillet la décision de bloquer le site https://sputniknews.lt/, qui entre ainsi en vigueur [...]. Les visiteurs du site bloqué seront redirigés vers le site de LRTK», a indiqué la commission.

    Mercredi 10 juillet, le service de presse de la commission a annoncé que cet organisme, relevant du parlement lituanien, allait porter plainte au tribunal afin d’obliger les fournisseurs d’accès à Internet à suspendre l’accès au site de Sputnik Lituanie.

    La commission prétend que l’agence d’information a publié des articles du diffuseur lituanien de radio et de télédiffusion Lrt.lt sans autorisation. Ce dernier affirme que Sputnik Lituanie a publié 1.464 articles sans autorisation de ce dernier, articles qui avaient été précédemment mis en ligne sur le site Internet de LRT. Selon le diffuseur lituanien, il en a averti Sputnik plusieurs fois.

    Or Sputnik n’a reçu aucun avertissement de la part de l’agence lituanienne.

    Selon le président de l'Union des journalistes de Russie, Vladimir Soloviev, la Lituanie bloque l'accès au site de Sputnik parce que les informations qu'il diffuse ne s'inscrivent pas dans le contexte mainstream des médias locaux.

    En juin 2019, des députés du Seimas (le parlement lituanien) se sont prononcés pour bloquer l’accès à Sputnik dans la République lituanienne. La pression sur l’agence d’information s’est renforcée après que celle-ci a publié beaucoup d’actualités sur la récente présidentielle lituanienne, et a réalisé des entretiens avec de nombreux hommes politiques et experts.

    Le 28 mai, deux jours après le second tour de la présidentielle lituanienne, le rédacteur en chef de Sputnik Lituanie, Marat Kasem, été arrêté à l'aéroport de Vilnius. Ce journaliste letton a été porté sur la liste des personnes interdites d'entrée en Lituanie pour une période de 5 ans.

    Les autorités des pays baltes ont plusieurs fois entravé le fonctionnement des médias russes. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, il y a des signes montrant que les trois États baltes mènent une politique commune à l'égard de la presse russe. Les cas de harcèlement des médias dans les pays baltes «montrent clairement le coût des déclarations démagogiques sur l'engagement de Vilnius, Riga et Tallinn en faveur des principes de la démocratie et de la liberté d'expression», avait notamment souligné le ministre en 2015.

    En avril, le représentant de l’OSCE pour la liberté des médias, Harlem Désir, a qualifié d’inacceptable le traitement réservé à Sputnik dans les pays baltes.

    Lire aussi:

    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    «On a pris Paris plus vite que les Allemands»: des supporters algériens exultent – vidéo
    «Cela ne ressemble pas à une blague»: Zineb El Rhazoui face aux propos d’une humoriste sur la supériorité des Algériens
    Tags:
    Vilnius, tribunal, Commission lituanienne de la radio et de la télévision (LRTK), Lituanie, Sputnik
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik