International
URL courte
26342
S'abonner

Pourquoi des médias américains ont-ils diffusé des informations selon lesquelles l’Iran aurait été impliqué dans une possible disparition d’un tanker «émirati» dans le détroit d'Ormuz? Le politologue et diplomate iranien Seyed Hadi Afghahi, expert de la politique étrangère des États-Unis, a donné sa vision à Sputnik.

Sur fond d’informations parues dans des médias américains selon lesquelles Téhéran serait mêlé à une possible disparition d’un tanker «émirati» ce week-end dans le détroit d'Ormuz, le polilologue et diplomate iranien Seyed Hadi Afghahi, spécialiste du Proche-Orient, a commenté la situation pour Sputnik.

«Quel que soit l'incident survenu dans le détroit d'Ormuz, les Américains évoquent toujours l'implication de l'Iran, ont recours à Photoshop et au montage. C'était le cas avec un pétrolier à Fujaïrah [aux Émirats arabes unis, ndlr]. Lors de l’explosion de deux pétroliers pendant la visite du Premier ministre japonais en Iran, les États-Unis ont de nouveau pointé du doigt l'Iran, et cela malgré le fait qu'il avait sauvé les membres d'équipage [le 13 juin, ndlr]», a souligné l’expert. Et d’ajouter:

«Les États-Unis veulent sécuriser (pour eux-mêmes) le détroit d’Ormuz, ce qui pourrait conduire à l’apparition d’une coalition internationale contre l’Iran. Malheureusement, ils créent eux-mêmes des incidents similaires pour faire peur à l'Iran. En même temps, ils ne peuvent prouver une quelconque implication de l'Iran», a-t-il conclu.

«Disparition» d’un tanker «émirati»

Des médias américains ont rapporté que les États-Unis tentaient de connaître la situation d’un tanker émirati qui serait entré dans les eaux iraniennes et aurait disparu des radars. Se référant à une source du renseignement, la journaliste de la chaîne CNN Barbara Starr a écrit le 15 juillet sur Twitter que les Forces maritimes du corps des Gardiens de la révolution islamique auraient pu être impliquées. Elle n’a toutefois pas exclu en se référant à «certaines sources du Golfe» que le bateau soit «tout simplement tombé en panne/remorqué par l’Iran». Elle n’a toutefois pas exclu en se référant à «certaines sources du Golfe» que le bateau soit «tout simplement tombé en panne/remorqué par l’Iran».

Un haut fonctionnaire émirati a démenti à Al-Arabiya ses spéculations. Selon lui, le navire n’appartient pas aux Émirats arabes unis et il n’a lancé aucun signal de détresse.

Réagissant à ces informations, Téhéran a indiqué que des navires de la Marine iranienne étaient venus en aide à un pétrolier étranger dans le golfe Persique qui avait besoin de réparations.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Tags:
États-Unis, disparition, pétrolier, Détroit d'Ormuz, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook