International
URL courte
341758
S'abonner

Plument encore et encore alors que nous les défendons. C’est dans ces termes que le Président américain a décrit les relations commerciales liant son pays à l’Union européenne.

Dans le commerce, les pays de l’UE «plument» les États-Unis plus que la Chine, considère le Président Donald Trump.

«Les autres pays nous plument terriblement et les pires agresseurs sont les soi-disant alliés. L’Union européenne nous maltraite dans le commerce plus que la Chine», a déclaré Trump intervenant lors d’une conférence de l’association Turning Point USA.

«Eux, l’UE, nous tuent. Ils ont été créés pour nous écraser économiquement. Cela étant dit, nous les défendons. Ils nous plument dans le commerce et nous les défendons et ils nous plument encore», a-t-il ajouté, précisant qu’il obligeait les alliés à «payer».

Et d’assurer qu’avec son arrivée au pouvoir, les États-Unis étaient de nouveaux respectés.

Taxes sur les voitures européennes

C’est dès sa campagne électorale que Donald Trump a promis de trouver une solution aux relations commerciales ne profitant pas à son pays.

En juin, il a déclaré que les États-Unis taxeront les voitures européennes de 20%. Toutefois, il a par la suite pris la décision d’ajourner de six mois cette mesure visant non seulement les véhicules mais aussi les pièces détachées.

Il a en outre chargé le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, d’enquêter pour déterminer si les importations de véhicules étrangers présentaient une menace à la sécurité nationale.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
Donald Trump, commerce, Chine, Union européenne (UE), Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook