International
URL courte
362
S'abonner

En raison d’une nouvelle panne d’un avion gouvernemental, le ministre allemand des Affaires étrangères est arrivé en retard à une réunion internationale pour la troisième fois depuis le début de l’année, rapporte le quotidien allemand Spiegel.

Pour la troisième fois depuis début 2019, le chef de la diplomatie allemande a été retardé en se rendant à un rendez-vous international à cause de problèmes d’avion, affirme le quotidien allemand Spiegel.

Une fissure découverte

Heiko Maas s’apprêtait à s’envoler de l’aéroport Otto-Lilienthal de Berlin-Tegel pour participer à une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu à New York. Son vol devait être effectué sur un Airbus 321. Certains défauts de l’aéronef ont été détectés au dernier moment, c’est

pourquoi le ministre allemand des Affaires étrangères a dû attendre un autre avion, un Airbus 319, parti de Cologne, afin de pouvoir partir pour les États-Unis.

Des spécialistes ont découvert une petite fissure d’où s’écoulait du kérosène, a précisé le quotidien. Il est supposé que la panne a été provoquée par un défaut de construction de l’avion.

Deux cas précédents

En raison d’une autre panne survenue en février, Heiko Mass avait été contraint d’attendre environ 24 heures à l’aéroport avant de partir pour la capitale malienne, Bamako.

En avril, le train d’atterrissage d’un autre aéronef avait été endommagé lors de l’atterrissage et le chef de la diplomatie allemande avait été forcé de rester dans l’avion pour une bonne heure. C’est pourquoi il avait manqué le début de la réunion avec des représentants de l’Onu, rappelle le Spiegel.

La chancelière aussi concernée

La flotte gouvernementale allemande a commencé à révéler ses défauts il y a plus de huit mois. Fin novembre, Angela Merkel était arrivée en retard au sommet du G20 en Argentine en raison du problème technique d’un Airbus A340-300. L’aéronef avait été contraint d’atterrir d’urgence à Cologne. La panne avait causé le dysfonctionnement de plusieurs systèmes électroniques.

Lire aussi:

Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Voici la température qui tue le coronavirus
Trump menacé d’une «épidémie surprise»: la curieuse prémonition de 2017
Tags:
Angela Merkel, Berlin, retard, ONU, États-Unis, Airbus, avion, panne, Heiko Maas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook