Ecoutez Radio Sputnik
    Grace 1

    Les États-Unis émettent un mandat de saisie pour le pétrolier iranien Grace 1 libéré par Gibraltar

    © AFP 2019 JORGE GUERRERO
    International
    URL courte
    Un pétrolier iranien arraisonné au large de Gibraltar, jullet 2019 (20)
    7311196
    S'abonner

    Après que les autorités de Gibraltar ont annoncé le 15 août la levée de l'ordre d'immobilisation du Grace 1, le ministre américain de la Justice a émis un mandat pour saisir ce pétrolier, l'accusant dans un communiqué de venir en aide aux Gardiens de la Révolution islamique.

    Un tribunal américain a émis vendredi 16 août un mandat de saisie visant le pétrolier iranien Grace 1, lequel avait été arraisonné le 4 juillet au large de Gibraltar par les forces britanniques.

    Dans un communiqué, la procureure du district de Columbia, Jessie Liu, a déclaré que la décision avait été prise suite à une plainte de l'administration des États-Unis.

    Le 15 août, quelques heures avant la décision de la Cour de Gibraltar, le ministère américain de la Justice avait demandé à saisir le Grace 1. L'annonce avait été faite par l'avocat Joseph Triay, représentant le ministère public devant la Cour suprême du territoire britannique. Dans un communiqué, le département d'État américain a déclaré que les États-Unis avaient déterminé que le pétrolier iranien venait en aide aux Gardiens de la Révolution islamique.

    Gibraltar relâche le pétrolier

    Le pétrolier iranien Grace 1 a été libéré le 15 août par les autorités de Gibraltar. Le chef de l'exécutif Fabian Picardo a annoncé que le navire pourrait partir dès que la logistique nécessaire serait organisée.

    Selon le porte-parole de la diplomatie iranienne, Téhéran n’a pas donné de garanties concernant le fait que le pétrolier Grace 1 ne se dirigerait pas vers la Syrie. Pourtant, le gouvernement de l’île a indiqué avoir reçu la promesse écrite de l’Iran que ce pays n’y enverrait pas ses barils.

    Dossier:
    Un pétrolier iranien arraisonné au large de Gibraltar, jullet 2019 (20)
    Tags:
    mandat, pétrolier, Gibraltar, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik