International
URL courte
Traité FNI (137)
13351
S'abonner

Les États-Unis ont testé un missile de croisière basé au sol interdit par le Traité sur les armes nucléaires à portée intermédiaire (FNI) dont Washington s’est retiré début août, a annoncé le Pentagone.

Les militaires américains ont mené dimanche 18 août un tir d’essai d’un nouveau missile conventionnel basé au sol d’une portée supérieure à 500 km, a déclaré lundi le Pentagone.

«Le ministère de la Défense a réalisé un tir d’essai d’un missile de croisière basé au sol qui était équipé d’une ogive conventionnelle […]. Tiré par un système de lancement mobile, le missile a atteint sa cible après un vol de plus de 500 km», indique un communiqué.

Le test a été réalisé sur le polygone de l’île de San Nicolas, la plus éloignée des Channel Islands de Californie, d’après le Pentagone.

Plus tard, le département de la Défense a précisé qu'il s'agissait d'une version du Tomahawk.

Le Traité FNI n’est plus en vigueur suite au retrait des États-Unis

Les armes ayant une portée entre 500 et 5.000 km étaient interdites par le Traité sur les armes nucléaires à portée intermédiaire (FNI) de 1987, un instrument clé de contrôle des armements à l’époque de la Guerre froide.

En février, les États-Unis ont annoncé leur retrait du FNI, accusant la Russie de posséder des missiles interdits par ce Traité. Moscou a rejeté les accusations et appelé à mener des inspections pour vérifier la conformité de son système aux modalités du FNI, mais son invitation n’a pas trouvé de réponse.

Le 1er août, soit six mois après l’annonce faite par les États-Unis, le Traité FNI a de fait expiré.

Dossier:
Traité FNI (137)

Lire aussi:

Il dit être contaminé et tousse sur les gendarmes venus l’interpeller pour violences conjugales
Macron dénonce la médiatisation de l’aide russe envoyée à l’Italie
«Qu’il ferme sa gueule!»: Cohn-Bendit attaque vulgairement le professeur Raoult en plein direct – vidéo
Tags:
tir d'essai, tir de missiles, missiles à moyenne portée (MMP), missiles de croisière, Pentagone, États-Unis, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook