International
URL courte
17955
S'abonner

Les mesures restrictives contre Sputnik imposées par certains pays européens sont une violation des obligations internationales dans le cadre de l’OSCE, selon lesquelles la population a le droit d’avoir accès à toutes les informations, a annoncé le chef de la diplomatie russe.

Les pays européens qui ont imposé des mesures restrictives à Sputnik, ainsi que RT, ne respectent pas leurs obligations internationales dans le cadre de l’OSCE, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l’issue des négociations russo-allemandes avec Heiko Maas, qui ont eu lieu à Moscou.

«Ce qui se passe actuellement à l’égard de RT, par exemple, et Sputnik, je l’ai déjà dit. Ils ne sont pas autorisés à assister aux briefings et certains programmes sur Internet sont mis en place pour bloquer de manière automatique les reportages qualifiés par les autorités d’un pays concerné d’inadmissibles sur le plan politique. C’est une violation des obligations dans le cadre de l’OSCE sur l’accès direct de la population à l’information», a-t-il affirmé, rappelant que ces deux médias se voyaient refuser d’être accrédités à l’Élysée.

Des refus d’accréditation

Auparavant, des journalistes de Sputnik ont été interdits d’entrée à la conférence mondiale sur la liberté de la presse qui s’est tenue à Londres les 10 et 11 juillet. Le média n’avait pas été accrédité non plus par LREM pour couvrir la campagne des élections européennes du parti politique.

Depuis un an et demi, les journalistes de Sputnik en France se voient régulièrement refuser leur accréditation auprès du ministère français des Affaires étrangères. Ils ne reçoivent pas d'accréditation pour assister aux événements organisés par l'Élysée ou par les ministères français.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
La République en Marche! (LREM), violations, Russie, Moscou, palais de l'Élysée, Heiko Maas, liberté de la presse, médias, sanctions, Sergueï Lavrov, OSCE, Europe, Sputnik
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook