Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    La vedette du G7 est Trump qui «n'y a pas d'alliés puisqu'il ne négocie pas»

    © AP Photo / Andrew Harnik
    International
    URL courte
    12373
    S'abonner

    Tandis qu’à Biarritz les dirigeants du G7 se rencontrent afin de discuter divers problèmes internationaux, Pascal Boniface a estimé que Donald Trump était la vedette de ce sommet, soulignant qu'il «n'y a pas d'alliés puisqu'il ne négocie pas». Toutefois, c’est lui qui éclipse tout le monde et qui «s'arrange toujours pour capter la lumière».

    Alors que les dirigeant du G7 sont réunis à Biarritz, Pascal Boniface, le directeur-fondateur de l’Institut de relations internationales et stratégique (IRIS), invité sur le plateau de l’émission C dans l'air interrogé sur si le Président états-unien cherchait plutôt des alliés ou des vassaux l’a qualifié de personne qui «n'y a pas d'alliés puisqu'il ne négocie pas. Il impose son point de vue, il ne discute avec personne».

    Les invités de l’émission s’interrogent ensuite sur la «vedette» de ce sommet du G7: est-ce que c’est Boris Johnson pour qui cela est le premier sommet? Toutefois, Pascal Boniface estime que c’est Donald Trump qui «s'arrange toujours pour capter la lumière».

    En ce qui concerne Boris Johnson, Pascal Boniface a indiqué que les débuts du nouveau Premier ministre britannique n’auraient pas pu être plus que cela, il reste éclipsé par les autres, car d’une part «il n’est pas tout à fait à la hauteur et puis il représente le Royaume-Uni qui est en très grande difficulté».

    Le directeur de l'IRIS a également tenu à souligner que c’est Donald Trump qui «fait toujours l’agenda à son détriment ou à son bénéfice, selon les appréciations, mais il est toujours au cœur». Depuis trois ans, il «façonne l'agenda international à partir de ses tweets, de sa politique».

    «Vous avez un Président qui est un très grand communiquant. Son premier métier c’était la télévision.»

    Le sommet du G7

    Le G7 est rassemblé à Biarritz jusqu’au 26 août. Malgré la proposition de Donald Trump et d’Emmanuel Macron de réintégrer la Russie au sein du G8, le sommet réunit les sept dirigeants de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni.

    Tags:
    Donald Trump, France, sommet du G7 de 2019, politique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik