Ecoutez Radio Sputnik
    Kosovo

    Un 15e État révoque la reconnaissance du Kosovo

    © AP Photo / Darko Vojinovic
    International
    URL courte
    2716316
    S'abonner

    Le Togo est devenu le 15e État à avoir révoqué la reconnaissance de la République autoproclamée du Kosovo, selon le premier vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères serbe Ivica Dacic.

    Le Togo a révoqué la reconnaissance du Kosovo, a annoncé le premier vice-Premier ministre et chef de la diplomatie serbe Ivica Dacic.

    «Le Togo est le 15e pays à avoir révoqué la reconnaissance de la République autoproclamée du Kosovo. Une note a été envoyée le 28 juin, le jour de la fête de Vidovdan», a-t-il confirmé en intervenant en direct sur la chaîne de télévision Pink.

    Le jour de Vidovdan (la Saint Guy) revêt une grande importance historique et symbolique pour les Serbes. Il est en effet consacré à l’anniversaire de la bataille de Kosovo Polje du 28 juin 1389 contre l’Empire ottoman.

    Début août, M. Dacic avait déclaré qu’il nommerait bientôt le 15e État à avoir révoqué la reconnaissance du Kosovo, précisant qu’il ne restait que moins de 100 pays à reconnaître la République autoproclamée. Les médias serbes avaient alors supposé qu’il s’agissait du Togo, mais le ministre n’avait pas précisé et avait promis qu’il «montrerait bientôt une note officielle».

    Ivica Dacic n’avait pas dévoilé le nom du pays avec l’accord du Président serbe Aleksandar Vucic pour ne pas irriter les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Italie, dont les ambassadeurs à Pristina avaient appelé Belgrade en août à cesser de lobbyiser la révocation de la reconnaissance du Kosovo dans des pays tiers.

    Fin juillet, la République centrafricaine avait annoncé être le 14e pays à ne plus reconnaître l’indépendance du Kosovo.

    Indépendance autoproclamée

    En 1999, la confrontation armée entre les militaires albanais de l'Armée de libération du Kosovo (UÇK) d'une part, et l'armée et la police serbes de l'autre, avaient abouti aux bombardements de la Yougoslavie par l'Otan.

    Les 17 et 18 mars 2004 avaient éclaté au Kosovo-Métochie des pogroms ainsi qu'une vague d'exactions antiserbes et anti-orthodoxes sous les yeux des représentants de l'Otan et de l'Onu.

    Le Parlement kosovar a unilatéralement proclamé l'indépendance du Kosovo vis-à-vis de la Serbie en février 2008. Plus de 60 nations ne reconnaissent pas le Kosovo, notamment la Chine, l'Inde, Israël, la Russie et cinq pays membres de l'Union européenne.

    En 2011, Belgrade s’est vue obligée d’entamer, avec la médiation de l’UE, des négociations sur une normalisation de ses rapports avec les Albanais kosovars sous la pression de Bruxelles, pour se rapprocher de l’UE et faciliter la vie des habitants serbes du territoire. À l’heure actuelle, le dialogue est suspendu.

    Tags:
    reconnaissance, Ivica Dacic, Kosovo, Togo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik