Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Les renseignements US estimeraient que Trump est «un agent russe», malgré les résultats de l’enquête Mueller

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    331238
    S'abonner

    Suite à ses déclarations au G7, des agents des renseignements américains estiment toujours que Donald Trump «est en faveur» de la Russie, rapporte Business Insider, qui a interrogé des membres de la CIA et du FBI. Ces accusations persisteraient donc malgré les résultats de l’enquête Mueller, qui a blanchi Trump de toute collusion avec la Russie.

    À l’issue du sommet du G7, plusieurs agents des renseignements américains, anciens et actuels, estiment que le Président Donald Trump se comporte comme un «agent russe» ou tout simplement comme un «idiot utile pour Poutine», selon leurs déclarations rapportées par Business Insider.

    D’après un agent en fonction au FBI, interrogé sous couvert d’anonymat par Business Insider, le soutien de M.Trump pour la présence russe lors du futur sommet en 2020 a prouvé que le Président américain a pu œuvrer pour les intérêts gouvernementaux russes ou bien chercher de belles opportunités pour de possibles futures affaires en Russie. «Qu’est-ce qui a fait penser à Trump que ce serait une bonne idée de ramener la Russie à la table? Comment cela sert les intérêts de la sécurité nationale américaine?», s’interroge-t-il.

    «Faire affaire» avec la Russie

    Selon des agents des renseignements états-uniens, Donald Trump «ne joue pas avec toutes ses cartes dans la moindre affaire d’État». Le comportement «erratique» du Président, ses «fausses déclarations» laissent penser néanmoins que M.Trump agit «plutôt comme un idiot utile» qu’un espion russe, a déploré l’ancien agent spécial américain Franck Montoya dans l’article de Business Insider.

    Selon Robert Deiz, ancien juriste de la CIA, le maître actuel de la Maison-Blanche n’a que des intérêts commerciaux en Russie qu’il promeut à l’avance et qu’il compterait réaliser à l’expiration de son mandat. «Nous avons déjà appris qu’il s’intéressait à la construction d’une Trump Tower à Moscou avant et pendant les élections. Le meilleur moyen de faire affaire avec Poutine c’est d’être gentil avec lui, voilà pourquoi je pense que Trump ne fait que des faveurs», a-t-il déclaré à Business Insider en indiquant que «c’est toujours nuisible pour les intérêts des États-Unis».

    L’enquête Mueller

    L’enquête du procureur Robert Mueller n’a pas établi de collusion entre Donald Trump et la Russie. Moscou a à maintes reprises démenti toute ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays ainsi que toutes tentatives d'exercer une influence sur les processus électoraux. Cette enquête, d’une durée de deux ans, a coûté des millions de dollars aux contribuables américains.

    Tags:
    sommet du G7 de 2019, Robert Mueller, Donald Trump, Présidentielle américaine 2016, CIA, FBI
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik