International
URL courte
41322
S'abonner

Après une erreur ambigüe, Starbucks est accusé de discrimination raciale. En notant le prénom d’un client sur les gobelets comme à chaque fois qu’une commande est prise, un serveur a en effet écrit ISIS au lieu d’Aziz.

Venu à Starbucks pour prendre des cafés, un homme a reçu des gobelets portant l’inscription «ISIS» (Daech⃰ en anglais) au lieu de son prénom Aziz. Le client accuse le géant américain de racisme et de discrimination, relate le Washington Post.

Niquel Johnson est venu dans un café vêtu d’une tenue islamique. Comme d’habitude, il a dû se présenter à un serveur avant de recevoir ses trois boissons chaudes. Il a alors donné son prénom islamique, Aziz, ce qu’il avait fait à «d’innombrables» reprises auparavant dans ce même café, a affirmé Johnson.

Lorsque sa commande a été prête, le serveur l’a appelé en mentionnant le type de boisson au lieu de crier son prénom comme le veut l’usage chez Starbucks. La raison en était simple: les trois gobelets avaient été estampillés avec l’acronyme «ISIS», utilisé dans le monde anglophone pour désigner l’organisation terroriste Daech⃰. Cet incident serait passé inaperçu si l’ami de Johnson n’avait pas repéré les inscriptions plus tard.

​Risque de tribunal

«J’étais choqué et en colère. J’ai pensé que c’était de la discrimination», a déclaré Niquel Johnson. Suite à l’incident, il a envoyé à Starbucks un mail avec une plainte officielle. 

«Après avoir effectué une investigation, nous ne pensons pas que c’était un cas de discrimination. Le client s'est approché et a fourni le nom Aziz. Le serveur l'a orthographié à tort. Nous avons contacté M. Johnson et nous nous sommes excusés pour cette regrettable erreur», a réagi le porte-parole de Starbucks. Nickel Johnson ne s’en est toutefois pas contenté et envisage d’engager une action en justice. 

⃰Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Épidémie toujours très dynamique»: près d'un millier de nouveaux décès en France, le bilan dépasse les 13.000
Ce pays serait le premier au monde à avoir vaincu le coronavirus
Chômage totalement hors de contrôle aux Etats-Unis: vers un nouveau 1929?
Tags:
Daech, café, États-Unis, discrimination, Starbucks
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook