International
URL courte
0 111
S'abonner

L’explosion d’une charge laissée par des terroristes a fait trois morts et deux blessés parmi les civils dans le nord du gouvernorat de Hama. Six personnes ont également été blessées suite à la déflagration d’une mine dans le gouvernorat de Deraa, annonce l’agence syrienne Sana.

Trois civils ont trouvé la mort et deux autres ont été blessés dans l’explosion d’une charge laissée par des terroristes dans les zones agricoles aux alentours de la localité de Soran, située dans le nord du gouvernorat de Hama, écrit Sana.

L’agence fait également état de six civils blessés, une femme et cinq enfants, à la suite de l’explosion d’une mine laissée par les terroristes du Front al-Nosra* dans la zone qui s’étend entre les localités de Tassil et d’Adwan, dans le nord-ouest du gouvernorat de Daraa (sud).

Bombardements américains à Idlib

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit a constaté dimanche 1er septembre «de nombreux dégâts et plusieurs victimes» après le raid américain mené la veille entre les localités de Maaret Misrin et de Kafer Haya, dans la zone de désescalade d’Idlib.

La partie américaine affirme avoir visé un poste de commandement d’Al-Qaïda*. En même temps, les militaires russes soulignent que les frappes ont été effectuées «en violation de tous les accords obtenus» et que ni la Russie, ni la Turquie n’ont été prévenues.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
Hama, Deraa, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook