Ecoutez Radio Sputnik
    Edward Snowden

    «J'aimerais que Macron m'accorde le droit d'asile»: Snowden regarde du côté de la France ou de l'Allemagne

    © AFP 2019 Mathias Loevgreen Bojesen / Scanpix
    International
    URL courte
    352723
    S'abonner

    Le permis de séjour d’Edward Snowden en Russie, où il vit actuellement, expire au début de l’année prochaine et le lanceur d’alerte américain a déclaré qu’il pourrait demander à la France ou à l'Allemagne de l'accueillir.

    L’ex-agent américain Edward Snowden vit actuellement en Russie, mais son permis de séjour expire début 2020. Cela étant, il s’est déclaré favorable à un éventuel déménagement en Allemagne ou dans un autre pays de l’Union européenne, a affirmé Die Welt. Il apprécierait notamment une éventuelle proposition dans ce sens de la part du Président français, selon sa déclaration à France Inter.

    Gouvernements européens qui «ont peur»

    «Si l'Allemagne m'invitait, ce ne serait plus considéré comme un acte hostile aux États-Unis. C’est évident pour quiconque regarde objectivement l'histoire», a-t-il indiqué dans une interview au grand quotidien allemand.

    Dans ce contexte, Edward Snowden a accusé l'Allemagne et la France d’inaction.

    «J'aimerais bénéficier de la protection politique de l'Allemagne ou de la France et formuler une demande d'asile, mais leurs gouvernements cherchaient des prétextes pour ne pas m’autoriser à venir», a-t-il poursuivi.

    Il a affirmé que les informations qu’il avait divulguées ne contenaient rien qui aurait pu mettre en danger qui que ce fût.

    «Je pense que les gouvernements européens ont peur de moi», a-t-il confié à Die Welt.

    «J'ai demandé l'asile en France»

    Entre temps, dans une interview exclusive à France Inter, qui sera diffusée le 16 septembre, Edward Snowden a demandé à Emmanuel Macron de lui accorder le droit d'asile en France.

    «J'ai demandé l'asile en France en 2013 sous François Hollande. Évidemment, j'aimerais beaucoup que monsieur Macron m'accorde le droit d'asile», a-t-il expliqué, cité par la chaîne.

    «On ne veut pas que la France devienne comme ces pays que vous n'aimez pas. Le plus triste dans toute cette histoire, c'est que le seul endroit où un lanceur d'alerte américain a la possibilité de parler […] c'est ici», a-t-il ajouté, en parlant de la Russie.

    Edward Snowden, qui a dénoncé la pratique de surveillance massive aux États-Unis en fournissant à la presse des informations classifiées sur les programmes appropriés et qui a été inculpé d'espionnage dans son pays, sortira le 17 septembre une autobiographie qui sera publiée simultanément dans une vingtaine de pays.

    Le lanceur d’alerte vit actuellement en Russie où il s'est réfugié en 2013. L’année suivante, il a obtenu un permis de séjour de trois ans, qui a été par la suite prorogé de trois années supplémentaires.

    Tags:
    lanceur d'alerte, interview, États-Unis, Union européenne (UE), permis de séjour, France Inter, Die Welt, France, Allemagne, Russie, demande d'asile, asile, François Hollande, Emmanuel Macron, Edward Snowden
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik