Ecoutez Radio Sputnik
    Le port de Vladivostok (image d'illustration)

    Des militaires russes attaqués par une embarcation nord-coréenne en mer du Japon, des blessés

    © Sputnik . Vitali Ankov
    International
    URL courte
    4147153
    S'abonner

    Trois militaires russes ont été blessés lors d’une attaque menée par des braconniers d’une embarcation nord-coréenne dans les eaux russes de la mer du Japon, annonce le service de presse du Service fédéral de sécurité (FSB).

    Dans les eaux russes de la mer du Japon, une embarcation nord-coréenne avec des braconniers à son bord a attaqué des gardes-frontières russes faisant trois blessés, selon le service de presse du Service fédéral de sécurité (FSB).

    Les faits se sont déroulés après que les militaires russes ont détecté deux embarcations nord-coréennes et 11 petits bateaux à moteur en train de braconner.

    «Une embarcation avec un équipage de 21 personnes a été arrêtée. L’équipage de l’autre embarcation (avec plus de 45 personnes) a lancé une attaque contre les membres du groupe de contrôle du bateau des gardes-frontières. Trois militaires ont été blessés à divers degrés.»

    Le chargé d’affaires par intérim de la Corée du Nord en Russie a été par la suite convoqué au ministère russe des Affaires étrangères. La diplomatie russe a exprimé sa préoccupation majeure et a demandé à Pyongyang de prendre les mesures exhaustives pour éviter des incidents similaires à celui ayant eu lieu en mer du Japon.

    Au total, plus de 80 citoyens nord-coréens ont été interpellés en mer du Japon, selon le FSB.

    Escortées par le service frontalier russe

    La deuxième embarcation a aussi été arraisonnée.

    «Les deux embarcations ont été arrêtées, elles sont escortées à Nakhodka [dans le territoire russe du Primorié, ndlr], a précisé le FSB.

    Le service frontalier du FSB dans le territoire russe du Primorié prend des mesures décisives pour lutter contre toute activité illégale, a souligné le Service fédéral de sécurité.

    Tags:
    Corée du Nord, mer du Japon, attaque
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik