Ecoutez Radio Sputnik
    Mohammad Javad Zarif

    Zarif explique pourquoi les autorités iraniennes ne veulent pas rencontrer Trump

    © AP Photo / Pavel Golovkin
    International
    URL courte
    74e session de l'Assemblée générale de l'Onu (25)
    3280
    S'abonner

    Le jour de l’ouverture de l’Assemblée générale de l’Onu, le ministre iranien des Affaires étrangères a révélé qu’un entretien entre les leadeurs des deux pays était possible dans le cadre du format 5+1 si certaines conditions étaient remplies, alors qu’une rencontre bilatérale «pour le plaisir de la photographie» ne ferait qu'aggraver la situation.

    Une rencontre entre les représentants de l’Iran et des États-Unis est possible dans le cadre du format 5+1, mais pas sous la forme d’un entretien bilatéral, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

    «Nous avons précisé que la demande ne ferait pas l'affaire. Certaines conditions préalables doivent être remplies. Ensuite, une réunion dans le cadre du format à n'importe quel niveau sera possible, non-bilatérale, mais dans le cadre du format 5+1».

    Selon lui, une rencontre avec Donald Trump «pour le plaisir de la photographie» ne ferait qu'aggraver les problèmes de l'Iran et que renforcer les difficultés économiques du pays.

    Le Président iranien à l’Onu

    Le Président iranien Hassan Rohani a quitté Téhéran lundi 23 septembre pour assister aux travaux de l'Assemblée générale de l'Onu à New York. 

    M.Rohani a déclaré aux journalistes juste avant son départ que sa délégation se rendait à l'Onu, malgré les réticences de l'administration américaine à leur délivrer des visas.

    «Pour nous, c'est essentiel de participer à l'Assemblée générale de l'Onu et de discuter à plusieurs niveaux», a dit M.Rohani avant de monter dans l'avion. «Les Américains ne veulent pas laisser [l'Iran participer, ndlr.], mais nous tenons à le faire», a-t-il ajouté.

    Donald Trump a déclaré dimanche 22 septembre qu'il n'avait aucune intention» de rencontrer son homologue iranien Hassan Rohani à l'Onu.

    «Rien n'est jamais totalement exclu, mais je n'ai pas l'intention de rencontrer l'Iran», a-t-il dit.

    Dossier:
    74e session de l'Assemblée générale de l'Onu (25)
    Tags:
    Assemblée générale des Nations unies, Donald Trump, Mohammad Javad Zarif, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik