International
URL courte
6131
S'abonner

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a souligné, à l’issue de la réunion du groupe de contact sur le règlement du conflit dans le Donbass, que «l’atmosphère constructive» avait permis «d’aboutir à des progrès importants» en ce qui concernait les accords de Minsk, et notamment d’organiser une rencontre au format Normandie.

La France estime que les conditions sont réunies pour mener une rencontre au format Normandie entre chefs d'État et de gouvernement, selon le ministère français des Affaires étrangères. Ce mercredi, 2 octobre, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères a annoncé les résultats de la réunion du groupe de contact sur le règlement du conflit dans le Donbass.

«La France se félicite de ces avancées, qui ont été favorisées par les négociations intenses menées ces dernières semaines au sein du format dit de Normandie entre la France, l’Allemagne, l’Ukraine et la Russie. Les conditions sont désormais réunies pour la tenue prochaine à Paris d’une réunion des chefs d’État et de gouvernement du format Normandie, en vue de progresser sur la voie d’un règlement durable du conflit en Ukraine», lit-on dans un communiqué publié sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole a tenu à souligner que «l’atmosphère constructive des discussions» avait permis «d’aboutir à des progrès importants dans la mise en œuvre des accords de Minsk».

Rencontre au format Normandie

Le terme de «format Normandie» est né après une rencontre entre Vladimir Poutine, François Hollande, Angela Merkel et Petro Porochenko, alors Président de l’Ukraine, à l’occasion des commémorations du 70e anniversaire du Débarquement, le 6 juin 2014.

Le 12 février 2015, les quatre pays ont signé les accords de Minsk afin de faire respecter un cessez-le-feu dans le Donbass ukrainien, théâtre d’un conflit meurtrier entre les brigades indépendantistes et les forces fidèles au gouvernement de Kiev.

Le Président russe avait indiqué en juillet qu’il serait possible d’envisager ce type d’entretien après la formation d’un nouveau gouvernement et la tenue d’élections législatives en Ukraine. En outre, il fallait attendre la réponse des autres pays concernés, avait rappelé M.Poutine.

Lire aussi:

Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Ankara dit être prêt à envoyer des troupes au Haut-Karabakh si Bakou le demande
Tags:
Russie, Ukraine, politique, format Normandie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook