Ecoutez Radio Sputnik
    Des  policiers près du centre commercial Arndale, à Manchester

    Attaque au couteau à Manchester: la police livre de nouveaux détails sur l’assaillant

    © REUTERS / PETER POWELL
    International
    URL courte
    15117
    S'abonner

    L’homme qui a blessé au couteau cinq personnes dans le centre commercial Arndale, à Manchester, a été transféré dans un hôpital psychiatrique en raison de son état mental, a annoncé la police de la ville.

    Le lendemain de l’attaque au couteau qui a fait cinq blessés à Manchester, la police locale a fait savoir que son auteur serait traité conformément au Mental Health Act (la loi sur la santé mentale).

    «L’homme arrêté est considéré inapte à se trouver en garde à vue et il a été placé dans un établissement pour malades mentaux», a-t-elle indiqué sur son compte Twitter ce samedi 12 octobre.

    Bien que la police antiterroriste ait été saisie, le maire du Grand Manchester Andy Burnham a appelé à ne pas faire «des conclusions hâtives» et a admis que probablement il s’agissait d’«un incident isolé».

    «À ce stade, il semblerait qu’elle [l’attaque, ndlr] soit plutôt liée à la santé mentale qu’à une motivation politique ou religieuse mais bien sûr nous devons permettre à la police de mener l’enquête jusqu’à la fin», a-t-il déclaré, cité par The Independent.

    Un individu de 41 ans a été arrêté ce vendredi par la police de Manchester après avoir blessé au couteau cinq personnes dans le centre commercial Arndale, dans le centre-ville. Trois blessés ont été hospitalisés mais leurs vies sont hors de danger.

    En vertu du Mental Health Act, la police britannique est autorisée à arrêter et à détenir tout individu pour évaluer si son état nécessite un traitement urgent pour un désordre mental et s’il y a un risque que cet individu attente à sa vie ou à celle d'autrui.

    Lire aussi:

    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Les tweets «abjects» de l’époux de la préfète du Puy-de-Dôme ne sont pas passés inaperçus
    Tags:
    Andy Burnham, attaque au couteau, Royaume-Uni, Manchester
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik