Ecoutez Radio Sputnik
    La sélection turque fait un salut militaire durant les éliminatoires pour l’Euro-2020

    Salut militaire sur le terrain: indignation générale et appels à annuler le match France-Turquie

    © REUTERS / HUSEYIN ALDEMIR
    International
    URL courte
    191125
    S'abonner

    Mélenchon, Bardella, Lagarde, Ciotti, Philippot... De nombreuses personnalités politiques demandent l’annulation du match France-Turquie à cause du salut militaire effectué par les joueurs turcs lors d’une précédente rencontre. Toutefois, l’événement aura bien lieu, ont confirmé la FFA et l’UEFA à RMC Sport.

    La tenue du match France-Turquie en éliminatoires pour l’Euro-2020 a été remise en question, plusieurs responsables politiques réclamant son annulation après le salut militaire des footballeurs turcs.

    Pour le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, l’équipe de football turque a «hélas brisé la frontière qui doit séparer le sport de la politique» avec ce geste.

    «On ne peut décemment accueillir demain au Stade de France ceux qui saluent le massacre de nos alliés Kurdes!», a tweeté l’homme politique, par ailleurs président du groupe d'études sur les Kurdes à l'Assemblée nationale et l’organisateur d'un rassemblement de soutien aux Kurdes mardi soir au théâtre du Gymnase.

    En outre, une source dans l’entourage du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a affirmé à l’AFP que ce dernier ne se rendrait pas à l’événement qui doit avoir lieu ce lundi 14 octobre au stade de France.

    Le football comme «propagande d’Erdogan»

    «Le football ne doit pas servir la propagande d'Erdogan», a abondé l'eurodéputé et vice-président du Rassemblement national (RN) Jordan Bardella, qui souhaite lui aussi l'annulation du match.

    Le député LR Éric Ciotti a appelé lundi sur LCI le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner à «prendre ses responsabilités», l’appelant à suspendre ce match «pour des raisons de sécurité, compte tenu de la tension qui existe» et alors que de nombreux supporters turcs sont attendus au stade de France.

    Le ministre des Relations avec le parlement, Marc Fesneau, a appelé de son côté sur Sud Radio à ce que l’événement soit «une parenthèse sportive», et à «laisser le sport à l'abri des querelles internationales», tandis que le ministre turc des Sports et l'ambassadeur de Turquie avaient appelé dimanche à «l'amitié», à la «fraternité» et à la «courtoisie».

    «Si les footballeurs turcs font des saluts militaires, ils doivent s'attendre à être traités comme les militaires d'une armée ennemie. On ne joue donc pas au foot contre eux. La base de l'esprit sportif n'est plus là!», a tweeté de son côté l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon.

    Le match aura bien lieu

    Les demandes d'annulation du match France-Turquie par des responsables politiques pour des raisons diplomatiques et de sécurité ne seront pas examinées, ont confirmé la FFF et l'UEFA à RMC Sport.

    La sélection turque fait un salut militaire

    Un responsable de l'UEFA a fait savoir que la confédération européenne de football allait «examiner» la célébration des joueurs de l'équipe de Turquie, lesquels avaient fait un salut militaire après un but contre l'Albanie. En Italie, l'international turc de l'AS Rome Cengiz Under (blessé actuellement), a lui aussi fait polémique avec une photo le montrant faisant le même salut militaire.

    Ces saluts ont été effectués alors que l'armée turque a lancé une offensive contre des positions kurdes dans le nord de la Syrie.

    Tags:
    football, match, Jean-Christophe Lagarde, Eric Ciotti, Florian Philippot, Jean-Luc Mélenchon, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik