Ecoutez Radio Sputnik
    L'armée turque à la frontière syrienne

    Belgique: des jeunes footballeurs font un salut militaire en l’honneur des soldats turcs, une enquête ouverte

    © AFP 2019 BULENT KILIC
    International
    URL courte
    10167
    S'abonner

    Les photos de jeunes footballeurs du club limbourgeois Turkse FC faisant un salut militaire en l’honneur des soldats engagés dans l’offensive turque en Syrie font désormais l’objet d’une enquête de l’Union belge de football.

    L’offensive turque en Syrie ne cesse d’ébranler le monde du sport: la branche néerlandophone de l’Union belge de football vient d’ouvrir une enquête après la publication par le club Turkse FC de Beringen de photos d’enfants saluant les soldats impliqués dans l’opération, rapportent les médias locaux.

    ​Les images partagées sur les réseaux sociaux montrent des joueurs d’âge divers en train de faire un salut militaire dans les vestiaires et sur le terrain.

    «Nous souhaitons sacrifier notre âme pour l’existence de la nation turque, et ce n’est pas une blague», indique un commentaire sous une photo de joueurs de moins de dix ans.

    Basir Hamarat du Turkse FC a rejeté toute dimension politique de ce geste, affirmant que de telles photos «sont partagées chaque année en hommage aux martyrs». Pour sa part, le bourgmestre de Beringen Thomas Vints a l’intention de s’entretenir à ce sujet avec le club.

    Le salut qui fait tache

    Vendredi 11 octobre, plusieurs joueurs de la sélection turque de football ont célébré leur but contre l’Albanie (1-0) en reproduisant le salut militaire en soutien aux soldats engagés dans l’offensive contre des forces kurdes.

    Les footballers turcs ont renouvelé ce geste lundi 14 octobre après le but égalisateur de Kaan Ayhan au Stade de France (1-1) dans un match dont plusieurs politiques français avaient demandé l’annulation. La photo des joueurs faisant le salut militaire a été partagée par plusieurs ministres de Recep Tayyip Erdogan.

    Tags:
    enfants, enquête, offensive, militaires, football, Turquie, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik