Ecoutez Radio Sputnik
    Raqqa (archive photo)

    La coalition dirigée par les États-Unis quitte Raqqa et Al-Thawrah en Syrie

    © AP Photo / Asmaa Waguih
    International
    URL courte
    14582
    S'abonner

    La coalition dirigée par les États-Unis a confirmé avoir retiré ses forces de Raqqa et d’Al-Thawrah (Tabqa) dans le nord-est de la Syrie, où l’armée gouvernementale syrienne serait entrée conformément à son entente avec les Kurdes après le début de l’opération turque Source de paix.

    Les soldats de la coalition antiterroriste internationale dirigée par Washington ont quitté ce mercredi 16 octobre les villes syriennes de Raqqa et d’Al-Thawrah (Tabqa), dans le nord-est du pays, a déclaré le colonel Myles B.Caggins, porte-parole de l'opération Inherent Resolve.

    «Les forces de la coalition poursuivent leur retrait du nord-est de la Syrie. Le 16 octobre, nous avons quitté le territoire de la cimenterie Lafarge, Raqqa et Al-Thawrah», a précisé M.Caggins sur Twitter.

    ​Selon une source militaire de Sputnik, des unités de l’armée syrienne sont entrées le 16 octobre dans Raqqa pour la première fois depuis 2014 et y ont installé leurs postes d’observation.

    Le 15 octobre, le colonel Myles B.Caggins avait fait état du départ des forces de la coalition de la ville de Minbej, dans le gouvernorat d’Alep, où étaient entrées les forces syriennes, d’après les informations des médias syriens et libanais. Le même jour, Sputnik a appris auprès d’une source militaire qu’à l’instar des États-Unis, la France avait aussi retiré ses soldats de Minbej.

    Départ des soldats américains du nord de la Syrie

    Les États-Unis ont entamé le retrait de leurs forces du nord-est de la Syrie suite au lancement le 9 octobre de l’opération turque Source de paix contre les milices kurdes et Daech*.

    Selon le Président turc Erdogan, l’opération est destinée à créer une zone tampon à la frontière turco-syrienne et à faciliter le retour des réfugiés syriens hébergés en Turquie. De nombreux pays et organisations ont condamné cette offensive que les autorités syriennes considèrent comme une agression.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Tags:
    retrait des troupes, Inherent Resolve, États-Unis, coalition anti-Daech, Syrie, Al-Thawrah, Raqqa
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik