International
URL courte
Opération turque dans le nord-est de la Syrie (135)
7341
S'abonner

Le lendemain de l’invitation formulée par le Président russe envers son homologue turc, de se rendre à Sotchi, Recep Tayyip Erdogan a confirmé sa prochaine venue le 22 octobre, rapporte la présidence turque.

Le Président turc Erdogan a bien l’intention de se rendre à Sotchi le 22 octobre, a annoncé la présidence turque.

«Notre Président prévoit de se déplacer à Sotchi le 22 octobre», selon une publication de la présidence.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, avait précédemment déclaré que le sujet de la situation en Syrie serait abordé lors de la visite de M.Erdogan. Dans la soirée, le secrétaire de presse du Président russe, Dmitri Peskov, a confirmé cette information.

Vladimir Poutine a invité son homologue turc pour une visite de travail, lors d’une conversation téléphonique datant du 15 octobre qui a eu lieu à l’initiative de la partie turque.

Opération turque en Syrie

Le lancement de l’offensive Source de paix dans le nord-est de la Syrie contre les milices kurdes a été annoncé le 9 octobre 2019 par Recep Tayyip Erdogan. Selon lui, l’opération vise à sécuriser la frontière sud de la Turquie en créant une zone tampon.

Ensuite, les États-Unis ont entamé le retrait d’un millier de soldats supplémentaires du nord-est de la Syrie. Le 16 octobre, les soldats de la coalition antiterroriste internationale dirigée par Washington ont quitté les villes syriennes de Raqqa et d’Al-Thawrah (Tabqa).

Le ministère turc de la Défense nationale a déclaré le 11 octobre avoir pris le contrôle de Ras Al-Aïn. Selon l’agence de presse Anadolu, l’armée turque s’est emparée le 13 octobre de la ville de Tall Abyad.

Le même jour, le gouvernement syrien a envoyé ses forces armées dans le nord du pays, conformément à une entente avec l'administration kurde, pour faire face à l'offensive de l'armée turque.

L'armée syrienne a restauré ce 15 octobre son contrôle sur la ville de Minbej et ses environs, dans le cadre d'un déploiement visant à contrer l’offensive turque, a déclaré l'armée russe.

Le 16 octobre, une source militaire a annoncé à Sputnik que des militaires syriens étaient, plus tôt dans la journée, entrés à Raqqa, une ville du nord-est du pays jusqu'ici contrôlée par les Kurdes pour la première fois depuis 2014. Des unités de l'armée y ont installé des postes d'observation. Le même jour, les correspondants de Sputnik ont confirmé, en se référant à des sources locales, que l'armée syrienne était entrée dans la ville de Kobané à la frontière syro-turque.

Dossier:
Opération turque dans le nord-est de la Syrie (135)

Lire aussi:

L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
opération Source de paix (2019), Ras al-Aïn, Sotchi, visite, Raqqa, Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Kurdes, Syrie, Russie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook