Ecoutez Radio Sputnik
    Militaire turc

    Ankara annonce la mort d'un soldat turc dans une attaque des forces kurdes

    © REUTERS / Umit Bektas
    International
    URL courte
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (133)
    82011
    S'abonner

    Un soldat turc a été tué et un autre blessé dans la ville frontalière de Tall Abyad, en Syrie, après une attaque des combattants kurdes commise en dépit du cessez-le-feu de cinq jours accepté par Ankara, a annoncé le 20 octobre le ministère turc de la Défense.

    Un soldat turc a été tué et un autre blessé dans une attaque commise le 20 octobre par les forces kurdes syriennes malgré la trêve entre les deux parties négociée par les États-Unis, a annoncé le ministère turc de la Défense.

    «L'un de nos héroïques camarades est tombé en martyre et un autre a été blessé dans une attaque aux armes légères et antichars (...) perpétrée par des terroristes lors d'une mission de reconnaissance et de surveillance» dans la zone de Tall Abyad, a indiqué le ministère de la Défense, en précisant que l'armée avait riposté pour se défendre.

    Selon le ministère turc de la Défense, les forces kurdes ont perpétré vingt attaques en violation du cessez-le-feu.

    «Malgré tous les actes hostiles en violation de l'accord, un convoi de 39 véhicules, composé pour l'essentiel d'ambulances, a pu entrer et sortir en sécurité de la ville de Ras al-Ain», a ajouté dimanche le ministère turc, cité par l’AFP, précisant que des blessés avaient été évacués.

    Opération Source de paix

    La Turquie a lancé le 9 octobre une offensive militaire dans le nord-est syrien contre les combattants kurdes YPG, que les autorités turques considèrent comme une organisation «terroriste».

    En réaction à cette offensive, Damas a envoyé le 13 octobre ses forces armées dans le nord du pays, conformément à un accord passé avec l'administration kurde. Les troupes gouvernementales syriennes sont entrées dans les villes de Minbej, d'Al-Thawrah et de Kobané.

    Par la suite, Ankara et Washington sont parvenus à un accord de cessez-le-feu dans le nord-est de la Syrie, en vertu duquel la Turquie doit suspendre son action militaire pendant 120 heures pour permettre aux miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) de quitter la zone de sécurité.

    Dossier:
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (133)
    Tags:
    soldat tué, soldats, cessez-le-feu, Kurdes, Syrie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik