Ecoutez Radio Sputnik
    Bruxelles

    Un second camion avec des marchandises dangereuses se renverse en Belgique en trois jours

    CC BY-SA 2.0 / Martin Kirchgessner / Bruxelles
    International
    URL courte
    2411
    S'abonner

    Le renversement d’un camion transportant des marchandises dangereuses, le deuxième en trois jours en Belgique, a entraîné le déclenchement du plan d'urgence provincial près de Bruxelles, annoncent les médias.

    Un camion ADR, signifiant Accord pour le transport des marchandises Dangereuses par la Route, s’est couché sur le flanc lundi 21 octobre sur le Ring de Bruxelles, à hauteur de Wauthier-Braine en direction de Hal, a annoncé le Centre de crise du Brabant wallon.

    ​Les médias, qui se réfèrent aux pompiers, parlent d’une fuite de produit chimique.

    De la résine hautement inflammable recouvrant les voies après l’accident, la circulation sur le périphérique de Bruxelles a été bloquée dans les deux sens, a indiqué la police belge sur le site Inforoutes.be, conseillant d’éviter le secteur.

    Un plan d’urgence provincial a été déclenché par le gouverneur du Brabant wallon ce lundi 21 octobre 2019 à 14h45, note le centre de crise.

    Selon La Libre Belgique, la protection civile a installé un périmètre de sécurité de 500 mètres.

    L'accident, dont la cause n’est pas connue, a provoqué de gros problèmes de circulation.

    Deuxième accident en trois jours

    Il s’agit d’un deuxième accident impliquant un véhicule ADR en trois jours en Belgique. Le 18 octobre, un poids-lourd dit ADR et transportant des matières dangereuses hautement inflammables s’est renversé dans la commune néerlandophone de Mol, dans la province d’Anvers, et un nuage toxique s’est formé. L’accident s’est produit sur le Zuiderring (N71), à hauteur de la Postelsesteenweg, qui a été fermé dans les deux sens, selon la police.

    Selon le quotidien Gazet van Antwerpen (GVA), le camion aurait perdu plusieurs centaines de litres de solvants chlorés sur une longueur totale d’environ 300 mètres.

    D’après Sudinfo, une dizaine de personnes qui se trouvaient à proximité immédiate du lieu de l’accident ont été examinées à l’hôpital pour de légères irritations.

    Le bourgmestre de Mol, Wim Caeyers, a déclenché la phase communale du plan d’urgence sur avis des pompiers. Les résidents se sont vu conseiller de garder leurs fenêtres et leurs portes fermées et de désactiver la ventilation. Le 19 octobre, la police a annoncé la réouverture du Zuiderring.

    Tags:
    Bruxelles, renversement, matières toxiques, camion, accident, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik