Ecoutez Radio Sputnik
    Système S-400

    Moscou envoie un bataillon de missiles S-400 en Serbie

    © Sputnik . Service de presse de la région militaire de la Baltique
    International
    URL courte
    1718111
    S'abonner

    La Russie a envoyé en Serbie des systèmes de missiles S-400 et des véhicules antiaériens Pantsir-S pour la seconde étape des exercices conjoints Bouclier slave-2019.

    Un bataillon de systèmes antimissiles S-400 et une batterie antiaérienne Pantsir-S ont été transférés à la Serbie dans le cadre d’exercices militaires conjoints russo-serbes, a annoncé jeudi 24 octobre le ministère russe de la Défense.

    «Des unités des forces antiaériennes russes dotées de systèmes de missiles S-400 et de véhicules antiaériens Pantsir-S ont été transportées à bord d’avions des Troupes aérospatiales russes sur le territoire de la Serbie pour participer à la seconde étape des exercices russo-serbes Bouclier slave-2019», informe un communiqué ministériel.

    Le ministère précise que c’est la première fois que des systèmes S-400 et Pantsir-S participent à des manœuvres militaires sur le territoire d’un État étranger.

    Les équipements en question seront déployés sur la base aérienne serbe Batajnica. La première étape des exercices s’est déroulée en septembre dans la région russe d’Astrakhan (sud).

    Qu’est-ce que les S-400 et Pantsir-S?

    Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres.

    Le système Pantsir-S1 (code Otan: SA-22 Greyhound) est doté de deux canons bitubes de 30 mm capables de tirer 5.000 projectiles par minute et de 12 missiles d’une portée de 20 km. Destiné à protéger les sites civils et militaires, il possède des radars de détection et de suivi des cibles et peut mener un tir de précision en mouvement.

    Tags:
    Troupes aérospatiales de Russie, exercices conjoints, Serbie, Russie, Pantsir-S, S-400
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik