Ecoutez Radio Sputnik
    Des combattants FDS

    Mort d’al-Baghdadi: le commandant des FDS évoque cinq mois d’«une surveillance précise»

    © AP Photo / Syrian Democratic Forces
    International
    URL courte
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    81421
    S'abonner

    L’opération visant à éliminer le chef de Daech*Abou Bakr al-Baghdadi a été possible grâce à plusieurs mois de travail de renseignement, a déclaré Mazloum Abdi, chef militaire des Forces démocratiques syriennes (FDS).

    La liquidation d’Abou Bakr al-Baghdadi, annoncée ce dimanche par plusieurs médias et confirmée ensuite par Donald Trump, a demandé plusieurs mois de collecte de renseignements par les Kurdes et les Américains, a indiqué le chef militaire des FDS Mazloum Abdi.

    «Pendant cinq mois, une coopération commune sur le terrain et une surveillance précise ont été mises en place, en attendant que nous puissions mener à bien une opération conjointe visant à tuer Abou Bakr al-Baghdadi», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    Selon lui, «les actions communes» visant les dirigeants de Daech* se poursuivront et des opérations similaires auront bientôt lieu.

    La mort d’al-Baghdadi

    Ce dimanche 27 octobre, plusieurs médias ont fait état de la mort du chef de Daech* Abou Bakr al-Baghdadi qui a été tué lors d’une opération militaire américaine dans un site proche de la localité de Baricha, dans le gouvernorat d’Idlib.

    D’après l’agence turque Anadolu, sept corps, dont ceux de trois femmes, ont été retrouvés sur le lieu de l’opération impliquant huit hélicoptères et deux aéronefs américains.

    La télévision d'État irakienne a également diffusé des images montrant, selon elle, les conséquences du raid américain. Les images, filmées de jour, montrent un cratère ainsi que des vêtements tâchés de sang et déchirés. Des images de nuit dévoilent également une explosion.

    Par la suite, le Président américain a fait une déclaration dans laquelle il a confirmé la mort du chef de Daech* et plusieurs autres terroristes dans une opération «dangereuse et courageuse» menée par des militaires américains qui n’ont pas été blessés. D’après Donald Trump, le terroriste numéro un a cherché à se cacher dans un tunnel mais, constatant qu’il était dans une impasse, il a actionné sa ceinture explosive.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    Tags:
    Daech, Abou Bakr al-Baghdadi
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik