International
URL courte
598182
S'abonner

Les militaires américains assureront la protection des champs pétroliers syriens et couperont court aux tentatives de se les approprier, a annoncé le Pentagone, expliquant que l’objectif était de laisser les forces kurdes s’en servir.

Les États-Unis protégeront les champs pétroliers en Syrie et opposeront une résistance aux tentatives d’autres parties de s’en emparer, a déclaré le 28 octobre le chef du Pentagone Mark Esper.

«Les États-Unis maintiendront le contrôle des champs de pétrole dans le nord-est de la Syrie. Lorsque al-Baghdadi était vivant, ces champs servaient de source financière à Daech*, soutenant ses opérations», a-t-il déclaré devant les journalistes.

Et d’ajouter que les Forces armées américaines opposeront une «réponse sérieuse» à toute force les menaçant.

À la question de savoir s’ils envisageaient de fermer l’accès aux champs même à la Russie et aux militaires syriens, le chef du Pentagone a répondu: «en général, oui».

Selon Mark Esper, l’objectif des militaires américains est de laisser les Kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS) se servir de ces champs.

Pour rappel, la télévision syrienne a annoncé le 26 octobre qu’une colonne de militaires américains était de retour dans le gouvernorat d’Hassaké, dans le nord-est du pays.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
Forces démocratiques syriennes (FDS), États-Unis, pétrole, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook