International
URL courte
598182
S'abonner

Les militaires américains assureront la protection des champs pétroliers syriens et couperont court aux tentatives de se les approprier, a annoncé le Pentagone, expliquant que l’objectif était de laisser les forces kurdes s’en servir.

Les États-Unis protégeront les champs pétroliers en Syrie et opposeront une résistance aux tentatives d’autres parties de s’en emparer, a déclaré le 28 octobre le chef du Pentagone Mark Esper.

«Les États-Unis maintiendront le contrôle des champs de pétrole dans le nord-est de la Syrie. Lorsque al-Baghdadi était vivant, ces champs servaient de source financière à Daech*, soutenant ses opérations», a-t-il déclaré devant les journalistes.

Et d’ajouter que les Forces armées américaines opposeront une «réponse sérieuse» à toute force les menaçant.

À la question de savoir s’ils envisageaient de fermer l’accès aux champs même à la Russie et aux militaires syriens, le chef du Pentagone a répondu: «en général, oui».

Selon Mark Esper, l’objectif des militaires américains est de laisser les Kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS) se servir de ces champs.

Pour rappel, la télévision syrienne a annoncé le 26 octobre qu’une colonne de militaires américains était de retour dans le gouvernorat d’Hassaké, dans le nord-est du pays.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Attentat de Conflans: les auteurs de 80 messages d'hommage à l'assaillant contrôlés dès lundi
Tags:
Forces démocratiques syriennes (FDS), États-Unis, pétrole, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook