International
URL courte
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
246925
S'abonner

La sœur d’al-Baghdadi, capturée par les autorités turques, est actuellement détenue dans un centre migratoire et son sort est entre les mains de la justice, a déclaré le Président turc.

L’avenir de la sœur d'al-Baghdadi, récemment capturée par les forces turques, est du ressort de la justice, a assuré Recep Tayyip Erdogan.

«Nous avons une jurisprudence en vertu de laquelle le procès sera mené. Nos services compétents ont procédé à l’arrestation et, en attendant, la détiendront dans un centre migratoire», a-t-il déclaré aux journalistes interrogé au sujet d'une éventuelle procédure judiciaire. 

Rasmiya Awad, âgée de 65 ans, a été arrêtée lors d'une opération menée aux abords d'Azaz, ville située dans le gouvernorat d’Alep, près de la frontière syro-turque que contrôlent les forces d'Ankara, a annoncé un haut représentant turc. Fahrettin Altun, porte-parole de la présidence turque, a confirmé la nouvelle.

Donald Trump a affirmé le 27 octobre qu'al-Baghdadi avait été tué lors d’un raid américain dans le gouvernorat syrien d'Idlib. Daech* a par la suite confirmé la mort du djihadiste et nommé son successeur tout en menaçant les États-Unis de représailles.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Tags:
djihadisme, justice, Abou Bakr al-Baghdadi, Recep Tayyip Erdogan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook