International
URL courte
22474
S'abonner

Des consommateurs enthousiastes se sont rués jeudi 7 novembre sur les articles de la collection du styliste Virgil Abloh dans plusieurs magasins Ikea de par le monde, parfois après avoir attendu devant leurs portes pendant plusieurs heures.

La mise en vente d’articles signés Virgil Abloh dans la matinée du jeudi 7 novembre a été accompagnée d’émeutes dans plusieurs magasins Ikea, la collection ayant été particulièrement attendue, relate Actu 17.

Selon le média, des clients en Belgique, aux États-Unis, en Slovaquie, en Suisse et au Royaume-Uni sont arrivés très tôt pour s’arracher les 14 articles destinés aux jeunes et vendus à des prix très accessibles.

Déjà vendus en ligne à des prix cinq fois supérieurs

En Belgique, où de nombreux clients avaient même dormi devant les magasins, tout a été vendu en seulement 15 minutes alors que chacun d’entre eux n’avait droit qu’à dix achats. De nombreuses images de ces scènes d’hystérie et d’émeutes ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Beaucoup d’articles de la collection ont été vendus en ligne alors que les prix y atteignaient parfois cinq fois le prix normal.

Pas de ventes en magasin en France

Aucune vente n’a eu lieu en France, où Ikea a renoncé à commercialiser la collection de Virgil Abloh. Les articles y étaient uniquement disponibles en ligne, par l’intermédiaire d’un tirage au sort.

Selon Actu 17, la dernière fois qu’Ikea avait vendu des articles de Virgil Abloh, c’était en septembre 2018 dans une boutique pop-up à Paris. Pendant la vente, une rixe avait été évitée exclusivement grâce à l’intervention de la police.

Lire aussi:

Etrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Nouvelle menace iranienne: «Israël peut être détruit en une seule opération»
Tags:
émeutes, ventes, IKEA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook