Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'Otan

    Le Président autrichien confirme le diagnostic de l’Otan fait par Macron

    © AP Photo / Vadim Ghirda
    International
    URL courte
    10342
    S'abonner

    Le Président autrichien a admis qu’Emmanuel Macron, qui avait récemment évoqué la «mort cérébrale» de l’Alliance atlantique, «a raison en ce qui concerne le diagnostic sur différents points».

    Alors que les propos d’Emmanuel Macron, qui a estimé que l’Otan était en état de «mort cérébrale», ont attisé les critiques de Berlin et Washington, le Président autrichien Alexander Van der Bellen a confirmé ce diagnostic alors que son pays n’est pas membre de l’Alliance atlantique.

    À l’issue de négociations avec le Président biélorusse à Vienne, Van der Bellen a attiré l’attention sur le fait qu’au sein de l’Union européenne il est difficile de parvenir à une opinion commune dans le domaine de la politique internationale, l’accord des 28 membres étant indispensable, ce qui nécessite, selon lui, beaucoup de temps.

    «Des fois, j’ai ironisé: en regardant la structure politique de l’UE, ce qui surprend ce n’est pas le temps nécessaire, mais le fait même que l’Union existe», a-t-il déclaré.

    Et de mentionner l’entretien accordé par Emmanuel Macron à The Economist dans lequel le dirigeant français a mentionné la «mort cérébrale» de l’Alliance atlantique.

    «Je pense que Macron a raison en ce qui concerne le diagnostic sur différents points. Comment s’en sortir, nous en discuteront encore longuement», a-t-il lancé, répondant à une question de journalistes au sujet de la sécurité de l’UE.

    Macron s'interroge sur le fonctionnement de l'Otan

    Emmanuel Macron, qui s’était prononcé l’année dernière en faveur de la création d’une armée européenne, a évoqué l’état de l’Alliance atlantique dans un entretien avec l'hebdomadaire The Economist publié le 7 novembre.

    Le Président français a notamment déclaré que l’Otan était en état de «mort cérébrale», justifiant ses propos par le désengagement américain vis-à-vis de ses alliés de l'Otan et du comportement de la Turquie, membre de l'Alliance.

    Ces propos de Macron sur le fonctionnement de l’Otan ont engendré une vague de critiques.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    Alexander Van der Bellen, mort cérébrale, Emmanuel Macron, OTAN
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik