Ecoutez Radio Sputnik
    Israël

    Près de 360 roquettes tirées sur Israël en deux jours

    © CC0 / edu_castro27
    International
    URL courte
    3010028
    S'abonner

    Alors que la zone frontalière entre Israël et la bande de Gaza est le théâtre d’une nouvelle exacerbation des tensions, plus de 350 roquettes palestiniennes ont visé en moins de deux jours l’État hébreu, d’après Tsahal. Les Palestiniens déplorent pour leur part 26 victimes dans les raids israéliens.

    Près de 360 projectiles ont été tirés en direction de l’État hébreu depuis mardi matin, a fait savoir Tsahal.

    «Depuis les heures matinales [du mardi, ndlr] et jusqu’à 17h30 [mercredi, ndlr] ont été tirées près de 360 roquettes depuis la bande de Gaza», informe l’Armée de défense d'Israël dans un communiqué.

    Près de 60% des projectiles se sont abattus dans des zones découvertes.

    Le 13 novembre au matin, les sirènes d’alarme prévenant la population d’attaques ont été déclenchées dans les territoires limitrophes de l’enclave palestinienne, ainsi qu’à Ashkelon.

    La plus grande exacerbation des tensions de ces derniers mois à la frontière entre l’enclave palestinienne et l’État hébreu fait suite à l’élimination par l’aviation israélienne du commandant du Djihad islamique Baha Abou Al-Ata, considéré comme responsable de centaines d’attentats contre des civils et militaires israéliens. Mardi, le tir de près de 200 roquettes a été annoncé.

    Pour leur part, les autorités de Gaza annoncent que le nombre de Palestiniens morts dans les raids israéliens a atteint 26.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Pour Merkel, Poutine est le «vainqueur» du sommet Normandie à Paris
    Tags:
    roquettes, Gaza, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik