Ecoutez Radio Sputnik
    Détroit de Kertch

    La Russie rend à l’Ukraine trois navires militaires saisis en mer Noire - vidéo

    © Sputnik . Alexeï Malgavko
    International
    URL courte
    144311
    S'abonner

    Trois navires arraisonnés dans le détroit de Kertch en novembre 2018, après avoir violé l’espace maritime russe, ont été remis à l’Ukraine, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie a rendu à l’Ukraine trois navires militaires saisis deux ans plus tôt dans le détroit de Kertch pour violation de sa frontière, a annoncé la diplomatie russe lundi 18 novembre.

    «Trois navires de la marine ukrainienne qui avaient violé en novembre 2018 la frontière russe lors d'une provocation délibérée de Kiev dans le détroit de Kertch, et qui avaient été saisis par les forces de l'ordre russes, ont été remis à l'Ukraine», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    Incident dans le détroit de Kertch

    Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé le 25 novembre 2018 la frontière d’État russe en mer Noire avant de se diriger vers le détroit de Kertch dans les eaux territoriales russes. Ils ont effectué des manœuvres jugées dangereuses par les gardes-frontières russes et n’ont pas réagi à leurs ordres.

    Quelques heures plus tard, ils ont été arraisonnés et conduits au port de Kertch. Les 24 marins ukrainiens capturés à cette occasion par la Russie ont depuis été rendus à l'Ukraine lors d'un échange de prisonniers d'envergure entre les deux pays en septembre.

    Lire aussi:

    Seine-Saint-Denis: un homme muni d’un couteau crie en pleine rue «Allahu akbar» et meurt après s'être fait interpeller
    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    Retraites: Macron et Philippe ont-ils bafoué la Constitution en laissant Delevoye au gouvernement?
    Tags:
    Marine ukrainienne, Marine russe, Kertch, navires, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik