International
URL courte
16348
S'abonner

Un chasseur et un avion ravitailleur de l’armée US sont entrés en collision fin 2018 au Japon parce que les pilotes du chasseur étaient trop occupés à faire des selfies, relate le Corriere Della Sera.

La collision meurtrière d’un F/A-18 Hornet et d’un avion ravitailleur KC-130 américains, survenue dans le ciel japonais le 6 décembre 2018, s’est produite alors que les deux pilotes du chasseur se prenaient en selfie, affirme le journal italien Corriere Della Sera.

Se référant aux résultats de l’enquête menée par l’armée des États-Unis, le quotidien précise que les deux hommes étaient sous l’emprise de drogue pendant le vol, qui s’est soldé par la mort de six personnes, dont cinq qui se trouvaient à bord du ravitailleur.

L’accident a eu lieu lors «d’un entraînement régulier programmé», selon le corps des Marines. Le second pilote du chasseur a survécu à la catastrophe.

De nombreux incidents

Près de 50.000 soldats américains sont actuellement stationnés au Japon, dont environ la moitié dans l’archipel méridional d’Okinawa, et les accidents impliquant ces militaires ne sont pas rares dans la région.

Ainsi, fin novembre 2017, un appareil de transport militaire C-2A Greyhound avec 11 personnes à bord s’était abîmé en mer des Philippines, à un millier de kilomètres au sud-ouest d'Okinawa. Huit Marines avaient été secourus après l’accident mais les recherches pour retrouver les trois autres avaient été abandonnées après deux jours de mobilisation.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
Corps des Marines des États-Unis (USMC), selfie, avions, collision, Forces armées des Etats-Unis, Japon, ravitaillement en vol, chasseur, F/A-18 Hornet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook