Ecoutez Radio Sputnik
    U.S. President Donald Trump delivers remarks to U.S. troops, with Afghanistan President Ashraf Ghani standing behind him, during an unannounced visit to Bagram Air Base, Afghanistan, November 28, 2019. REUTERS/Tom Brenner

    Trump rend une visite surprise aux troupes américaines en Afghanistan le jour de Thanksgiving

    © REUTERS / TOM BRENNER
    International
    URL courte
    92011
    S'abonner

    Jeudi 28 octobre, jour de la célébration de Thanksgiving aux États-Unis, Donald Trump a effectué un voyage surprise en Afghanistan pour rendre visite aux troupes américaines. Lors de son discours, il a annoncé vouloir faire la paix avec les Talibans*.

    Donald Trump a effectué une visite surprise aux soldats américains basés en Afghanistan. L’avion présidentiel, Air Force One, a atterri à la base aérienne de Bagram jeudi 28 octobre vers 8h30, heure locale, selon Associated Press. Le quatrième jeudi de novembre étant le jour de Thanksgiving aux États-Unis, le premier acte du Président a été de déguster de la dinde avec ses troupes.

    Les journalistes étaient tenus de garder ce voyage secret afin de ne pas compromettre la sécurité du Président. Ce dernier était accompagné de son chef de cabinet, de son secrétaire de presse et de son conseiller à la sécurité nationale, mais aussi du Président afghan, Ashraf Ghani. Il s’agit de la première visite de Trump en Afghanistan depuis son accession à la présidence des États-Unis en janvier 2017. Barack Obama avait lui aussi effectué une visite surprise aux troupes américaines à Bagram en 2014.

    La fin de la guerre en Afghanistan?

    Donald Trump a ensuite prononcé un discours sur sa volonté de faire la paix avec les Talibans* et d’engager un cessez-le-feu. La fin de la guerre et le retrait des troupes américaines d’Afghanistan était l’une de ses promesses de campagne en 2016.

    Pour ce faire, une rencontre avait été organisée en septembre au Camp David afin d’entamer des négociations de paix, mais elle avait été annulée au dernier moment à cause d’un attentat à la bombe à Kaboul revendiqué par ce mouvement islamiste, qui avait fait 12 morts, dont des soldats américains.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    talibans, base aérienne de Bagram, troupes US, Thanksgiving, Afghanistan, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik