Ecoutez Radio Sputnik
    Boris Johnson et Justin Trudeau au sommet de l'Otan

    Macron, Trudeau et Johnson semblent se moquer de Trump en marge du sommet de l'Otan – vidéo

    © AFP 2019 ADRIAN DENNIS
    International
    URL courte
    293747
    S'abonner

    Lors d'une réception à Buckingham Palace, en marge du sommet de l'Otan, Emmanuel Macron, Justin Trudeau, Boris Johnson et Mark Rutte ont été filmés pendant un apéritif alors qu’ils semblaient se moquer de Donald Trump. Ils auraient critiqué sa «conférence de presse de 40 minutes» et la réaction atterrée de son équipe.

    Les Premiers ministres canadien, britannique et néerlandais, Justin Trudeau, Boris Johnson et Mark Rutte, ainsi que le Président Macron ont été filmés dans les salons de Buckingham Palace en marge du sommet de l'Otan. Les quatre hommes semblent être en train de se moquer de Donald Trump, sans ouvertement le nommer. C'est en tout cas ce qu'affirme le journal télévisé canadien Power & Politics, qui a partagé la séquence de 25 secondes sur Twitter.

    ​«Il était en retard car il a pris 40 minutes pour sa conférence de presse», lance Justin Trudeau au groupe. Avant d'ajouter, sourire aux lèvres: «Tu as vu son équipe, complètement abasourdie?»

    En effet, Donald Trump s’était adressé aux journalistes pendant plus de deux heures le 3 décembre lors d'une conférence de presse sur l'Otan, ce qui fait l’objet de la discussion de ces dirigeants.

    Emmanuel Macron prend aussi la parole dans ce court extrait mais ses propos sont inaudibles.

    Anniversaire de l'Otan dans un climat tendu

    Le lancement de ce sommet du 70e anniversaire de l'Otan s’est déroulé mardi 3 décembre dans un climat particulièrement tendu dominé par les passes d’armes découlant des déclarations récentes d’Emmanuel Macron jugeant l’Alliance en «mort cérébrale».

    Le Président américain n’a pas caché son mécontentement contre ces déclarations. Ces propos sont «très insultants» et «très méchants», a soutenu Donald Trump, selon qui «personne n’a plus besoin de l’Otan que la France».

    Lors d'un point presse avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, Donald Trump a déclaré que les États-Unis avaient le pétrole syrien et qu'ils pouvaient en faire ce qu'ils voulaient.

    Lire aussi:

    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    L’intérieur de la valise nucléaire russe dévoilé par la télévision, une première – images
    Tags:
    OTAN, Mark Rutte, Justin Trudeau, Donald Trump, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik