International
URL courte
387102
S'abonner

Tel Aviv, qui accuse Téhéran d’avoir déployé des troupes en Syrie afin d’attaquer l’État hébreu, prévient que la présence iranienne dans ce pays pourrait reproduire l’expérience américaine au Vietnam.

Le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, a mis en garde l’Iran contre l’enlisement dans une guerre en Syrie qui pourrait devenir durable et dont il ne sortira pas gagnant. Il a comparé ceci à la guerre du Vietnam, perdue par les États-Unis dans la deuxième moitié du XXe siècle.

«Nous disons aux Iraniens: la Syrie deviendra votre Vietnam. Si vous ne partez pas, vous serez enlisés et vous baignerez dans votre sang parce que nous travaillerons sans hésitation pour éliminer les forces agressives de la Syrie», a déclaré le ministre.

Menace d’une frappe préventive

Cette mise en garde intervient juste après les déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, faites dans une interview accordée au journal italien Corriere della Sera. Le chef de la diplomatie israélienne y évoquait l’éventualité de frappes préventives contre l’Iran afin de l’empêcher d’accéder à l’arme nucléaire.

«C'est une option. Nous ne permettrons pas à l'Iran de produire ou d'obtenir des armes nucléaires. Si c’était la dernière chose possible pour l’empêcher nous agirions militairement», avait-il déclaré.

Tel Aviv avait déjà attaqué des pays voisins sous prétexte de les empêcher d'obtenir des armes nucléaires. En juin 1981, Israël avait détruit un réacteur nucléaire irakien construit non loin de Bagdad au cours de l'opération aérienne Opéra. Tel Aviv avait affirmé avoir agi en état de légitime défense, suggérant que le réacteur aurait été utilisé par le gouvernement de Saddam Hussein pour produire des armes nucléaires.

À la suite de l'opération Opéra, Tel Aviv avait lancé la doctrine Begin, celle-ci suggérant que les futurs gouvernements israéliens devraient continuer la pratique d'attaques préventives et de frappes aériennes contre les nations voisines qui cherchaient à obtenir des armes de destruction massive.

Frappes israéliennes contre la Syrie

Les forces aériennes israéliennes ont mené de nombreux raids aériens sur des cibles situés en Syrie, affirmant viser les forces et les armes iraniennes. Tel Aviv a indiqué que Téhéran fournissait des armes à Damas comme moyen d'attaquer Israël.

Téhéran et Damas ont condamné les frappes aériennes israéliennes, l'Iran rejetant les accusations de déploiement militaire.

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Une mannequin se voit refuser l’entrée d'un salon d'aéroport à cause de sa tenue jugée inappropriée – images
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Tags:
Vietnam, Iran, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik