International
URL courte
13565
S'abonner

Alors que les négociations avec Washington sont dans l’impasse, Pyongyang a mené, dimanche 14 décembre, un nouveau test sur sa base de lancement de Sohae, qu’il s’était pourtant engagé à fermer.

La Corée du Nord a annoncé, dimanche 14 décembre, avoir mené un «test crucial» depuis sa base de lancement de satellites de Sohae. L'information a été rapportée par l'agence officielle KCNA qui n'a pas donné plus de précisions sur l'engin ou l'arme testée.

«Un nouveau test crucial a été mené avec succès» à Sohae vendredi soir, a déclaré un porte-parole de l'Académie nationale des sciences de défense cité par l'agence.

Les «succès en matière de recherche» seront «appliqués pour améliorer encore la dissuasion nucléaire stratégique fiable» de la Corée du Nord, a-t-il ajouté.

Il s'agit du deuxième test de ce genre depuis le début du mois, le précédent ayant eu lieu le 8 décembre. Après cet essai, Washington avait demandé une réunion publique du Conseil de sécurité des Nations unies sur les «tirs de missiles et la possibilité d'une escalade dans les provocations de la Corée du Nord».

Un site qui devait être fermé

Situé sur la côte nord-ouest de la Corée du Nord, le site de Sohae, également connu sous le nom de Tongchang-ri, a été au coeur de la diplomatie à trois entre Pyongyang, Séoul et Washington depuis plus d'un an.

Lors d'un sommet à Séoul en septembre 2018, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'était engagé à le fermer.

Mais les progrès pour aller vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne ont fait long feu. En mars avaient été repérés par satellite des travaux sur cette base en vue d'une rapide reconstruction.

Il donne toutes les apparences d'un centre spatial pour mettre des satellites sur orbite. Mais les Nord-Coréens l'ont utilisé pour plusieurs lancers de fusées condamnés par la communauté internationale, laquelle dénonce des entraînements au tir de missiles à longue portée.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Tags:
satellite, lancement, test, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook