International
URL courte
7522
S'abonner

Le «test crucial», mené ce samedi 14 décembre sur la base de lancement de satellites de Sohae, servira au développement d’armes stratégiques destinées à faire face aux États-Unis, a indiqué la Corée du Nord.

Les récents tests de défense avaient vocation à dissuader toute menace nucléaire en provenance des États-Unis, a annoncé le chef d'état-major nord-coréen Pak Jong-chon, cité par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Il a appelé «les forces hostiles», y compris les États-Unis, à s'abstenir de provoquer la Corée du Nord si elles voulaient voir une nouvelle année pacifique, a indiqué l’agence.

Nouveau test «crucial»

La Corée du Nord a procédé vendredi 13 décembre à un nouveau test «crucial» depuis la base de lancement de satellites de Sohae sur la côte occidentale du pays pour renforcer ses capacités de dissuasion nucléaire. La nature du test réalisé n’a pourtant pas été précisée.

Il s'agit du deuxième test mené depuis cette base de lancement en l'espace d'une semaine.

Le site a dans le passé été utilisé pour lancer des fusées dans l'espace.

L'annonce de ces essais intervient alors qu'un représentant nord-coréen a déclaré samedi dernier que la dénucléarisation n'était plus un sujet de discussion avec les États-Unis.

Lire aussi:

Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Possible deuxième vague de Covid-19: «Il faut cesser d’accuser la population»
Tags:
dénucléarisation, armements, défense, essais, test, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook