International
URL courte
12282
S'abonner

Donald Trump a évoqué son désir d’assister au défilé militaire du 9 mai 2020 à Moscou, consacré au 75e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale, si son calendrier le permettait, a annoncé Sergueï Lavrov, suite à sa récente rencontre à Washington avec le Président états-unien.

Auparavant, le Président américain n’avait pas caché envisager un éventuel déplacement à Moscou pour assister au défilé anniversaire bien que la campagne électorale aux États-Unis puisse l’en empêcher, a rappelé le chef de la diplomatie russe.

«Comme d’autres dirigeants, y compris des pays de la coalition antihitlérienne et d’autres États, le Président Trump a reçu l’invitation du Président Poutine à participer aux célébrations du 75e anniversaire de la Victoire le 9 mai à Moscou. Trump a insisté plus d’une fois, y compris pendant ma visite [aux États-Unis, ndlr], sur l’importance de cette date et exprimé son intérêt pour prendre part à ces festivités, si son calendrier le permettait», a déclaré le ministre des Affaires étrangères, intervenant au Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

Moscou invite des dirigeants mondiaux

La Russie a invité les dirigeants mondiaux à la célébration du 75e anniversaire de la Victoire à Moscou en 2020. Parmi les invitations acceptées figurent celles des Présidents Emmanuel Macron, Xi Jinping et Milos Zeman ainsi que de la chancelière Angela Merkel.

Auparavant, le Président russe avait proclamé l’année 2020 en Russie année de la mémoire et de la gloire à l’occasion du 75e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi:

Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un policier fait un croche-pied à un migrant lors de l'évacuation place de la République – vidéo
Tags:
Défilé de la Victoire 2020, Jour de la Victoire, Donald Trump, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook