International
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (276)
6311227
S'abonner

Les États-Unis imposeront des sanctions aux sous-traitants de la construction du gazoduc Nord Stream 2 s'ils ne s'arrêtent pas avant le 20 janvier 2020, a déclaré le département d'État américain.

Les sous-traitants de la construction du gazoduc Nord Stream 2 risquent d'être frappés de sanctions américaines, s'ils n'arrêtent pas leurs opérations avant le 20 janvier 2020, a déclaré le département d'État américain.

«Les États-Unis imposeront des sanctions à moins que les parties concernées ne déploient immédiatement des efforts de bonne foi pour mettre fin à leurs activités […] dans les 30 jours», a indiqué le département d'État sur son site Internet.

Cet avertissement concerne ceux qui ont «sciemment vendu, loué ou fourni des navires qui posent des tuyaux à des profondeurs de 30,5 mètres ou plus pour le Nord Stream 2», selon le communiqué.

Le Nord Stream 2 mis en service en 2020?

Le ministre russe de l'Énergie Alexandre Novak a déclaré ce vendredi 27 décembre que le Nord Stream 2 serait mis en exploitation d'ici la fin de 2020 malgré les sanctions des États-Unis.

Le groupe suisse Allseas, qui participait à la mise en place du gazoduc Nord Stream 2, avait précédemment été contraint d’arrêter ses travaux et de rappeler ses bateaux en raison des sanctions de Washington.

Le Congrès américain avait voté à la mi-décembre des sanctions contre le Nord Stream 2 lors de l’adoption du budget Défense pour l'année fiscale 2020.

Le projet Nord Stream 2 a été lancé par la société russe Gazprom, en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. Il prévoit la construction d’un gazoduc d’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes par an qui reliera le littoral russe à l’Allemagne via la mer Baltique.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (276)

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
Département d'Etat des Etats-Unis, États-Unis, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook